L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Agora

L’Humeur : Tautologie autour d’une beigne


Rédigé par Anis HAJJAM le Dimanche 6 Février 2022



L’Humeur : Tautologie autour d’une beigne
On se tâte, on se tâte et finalement on renonce à le faire. Même si l’envie y est, comme celle d’aller illico au petit coin. Mais on y renonce. Ce «on» singulier cache-t-il une forêt plurielle de «nous» ? Certainement. Seulement, chut, la renonciation est prononcée. Et comme renoncer n’est pas synonyme de se taire, on essaie des entorses. On y est, ou presque. Eh bien, non. On a des principes pardi ! Non, c’est non. Mais quand même… On essaie le verlan sous peine de ne pas être compris ? Hypothèse à écarter, puisqu’on décide de ne rien dire avec le souhait d’être entendu et, par extension, compris.

Ça se complique ? Oui, on le sait. Mais c’est définitivement moins enchevêtré que ce qu’on décide de taire. Finalement, puisqu’on ne dérange personne, on tente une approche moins définitive que l’embarras. On est pris entre le dilemme du marteau du dire et de l’enclume du silence.

Exemple, on bouge les lèvres en donnant congé au son, faisant appel à des gens qui savent lire sur ces mêmes lèvres. Réflexion engagée, on coupe court à la présente solution: les liseurs sur les deux parties charnues de la face sont forcément adeptes de la délation. On y renonce donc.

Que faire alors ? Se taire à jamais alors qu’on a des raisons de s’opposer ? On dirait les années dites de plomb qui reprennent vie. Et ici, franchement, ce n’est pas dans le domaine de la drôlerie qu’on se projette. Bref, on ne va rien divulguer. Mais si vous pensez à la débandade de l’équipe marocaine de football face à celle de l’Egypte, vous vous mettez bien le doigt dans l’oeil. Il y a eu, postérieurement, gifle il paraît. Non ?


Anis HAJJAM



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Novembre 2022 - 11:55 ELUCUBRATION D’UN ALFICIONADO






🔴 Top News