L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Agora

L’Humeur : La télévision, le doublage, la caméra cachée


Rédigé par Anis HAJJAM le Jeudi 30 Novembre 2023



L’Humeur : La télévision, le doublage, la caméra cachée
Le jovial ministre de la Jeunesse, de la Culture, de la Communication et tutti quanti entend faire le ménage dans le curieux secteur de l’audiovisuel marocain. Pour cela, il sort la sulfateuse. Il commence par fermer le souk où se négocient joyeusement au rabais les séries importées de Turquie, du Mexique et d’autres contrées qui usinent pareil type de programmes jusqu’à débordement. Ces feuilletons doublés en darija ne figurent déjà plus sur la grille de Al Aoula. 2M, elle, poursuit de les injecter à « 6% » de l’ensemble de sa programmation(rediffusions incluses ?) Passons.

Nous voilà rassurés lorsqu’on nous dit que cette mesure draconienne est conçue pour encourager et promouvoir le cinéma national. Mais à qui s’adressent ces balivernes ?Les séries importées et doublées coûtent une bouchée de pain pour le diffuseur. Promouvoir le cinéma, cela risque de coûter plusieurs bras. Mais nous sommes vite redirigés lorsque nous découvrons ceci : « La promotion du pluralisme politique et du patrimoine national, accompagnée du soutien à la chaîne Amazighe, est au cœur de la transformation du paysage télévisuel marocain.

Un nouveau cahier des charges, visant à renforcer les dialogues et encourager le pluralisme politique, est en voie d’adoption. Cette initiative prévoit également une augmentation des programmes documentaires qui mettent en lumière le patrimoine national et les langues étrangères. Parallèlement, un partenariat avec le ministère de la transition numérique a été établi pour adresser les lacunes de la chaîne Amazighe, renforçant ainsi la diversité et améliorant la qualité du contenu télévisuel. » De l’audace nous dit-on, avec un nouveau cahier des charges. Autre claque administrée à 2M est la suppression de l’inénarrable « Caméra cachée »qui vient chaque mois de ramadan nous rendre joyeux. Quel gâchis pour les poètes qui la produisent, les romantiques qui la diffusent et tous ces fils de pub. Que fait-on alors des défenseurs de la médiocrité ?



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Février 2024 - 20:37 Réforme Fiscale : Ce qui va changer en 2024






🔴 Top News