Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'Espagne remet au Maroc un terroriste condamné dans les attentats du 11 mars


Rédigé par A.M le Vendredi 6 Mai 2022

L’Espagne a autorisé le rapatriement d'un ressortissant marocain condamné dans les attentats du 11 mars 2004. Ce dernier a été remis au Maroc après avoir purgé sa peine. Détails.



L'Espagne remet au Maroc un terroriste condamné dans les attentats du 11 mars
Les autorités espagnoles ont procédé, le 5 mai, à l’extradition de Rachid Aglif, ex terroriste de nationalité marocaine, condamné pour avoir participé aux attentats du 11 mars 2004 à Madrid, indique une dépêche de l’Agence EFE. Connu sous le surnom de « El Conejo », ce dernier a été rapatrié après avoir purgé une peine de 18 ans de prison.
 
Citant des sources sécuritaires marocaines, EFE indique que le ressortissant marocain a été transféré dans un avion privé qui a atterri à l’aéroport Mohamed V de Casablanca en provenance de Madrid. Pendant le trajet, ce dernier a été accompagné d’agents espagnols, précise la même source, ajoutant qu’il n’est pas certain si l’individu extradé a été placé en garde à vue à son arrivée au Maroc.
 
Rachid Aglif est considéré comme l’un des membres actifs du groupe ayant perpétré les attentats du 11 mars. Selon EFE, il aurait été le lieutenant du suicidé Jamal Ahmidan. Ce dernier a été reconnu coupable d’avoir participé aux réunions qu’il a tenues avec le mineur José Emilio Suárez Trashorras pour obtenir des explosifs.
 
Arrêté le 6 avril 2004, il a été ensuite condamné par, le tribunal national à 18 ans de prison ferme. Peine qu’il purgea dans la prison madrilène d’Alcalá Meco. Il ne s’agit pas de la première personne condamnée qui soit extradé par l’Espagne au Maroc. En 2017, les autorités espagnoles ont remis Sael el Harrak Fouad el Morabit Amghar, deux autres personnes impliquées dans les attaques.
 
Rappelons que les attentats du 11 mars ont boulversé l'Espagne à l'époque. Il s'agit de l’un des attentats terroristes les plus meurtriers que ce pays ait jamais connus. Près de 193 personnes tuées et 1 800 blessés ont été recensés.