Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'Espagne déterminée à préserver sa coopération avec le Maroc en matière de pêche


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 3 Octobre 2021

Malgré l'arrêt de la Cour européenne de Justice, le gouvernement espagnol compte préserver sa coopération avec le Maroc en matière de pêche. C'est en tout cas l'intime conviction du Chef de la diplomatie espagnole José Manuel Albares. Détails.




En dépit  de l'arrêt de la Cour européenne de Justice, l'Espagne est déterminée à préserver sa coopération avec le Maroc en matière de pêche et défendre les intérêts de sa flotte maritime dans les eaux marocaines. C'est ce qu'a affirmé le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares dans une interview accordée au journal "la Voz de Galicia".

Il semble qu'aux yeux des responsables espagnols, l'arrêt de la Cour européenne n'est qu'une décision juridique sans force exécutoire, qui ne change donc rien à la réalité des choses. Tout en prenant acte de la décision, le chef de la diplomatie espagnole reste attaché à la coopération avec le Maroc dans le domaine de la pêche. "Le Gouvernement espagnol se conforme aux décisions judiciaires, or l'important est que le partenariat de voisinage Union Européenne-Maroc soit maintenu", a-t-il déclaré, ajoutant que dans tous les cas, l'Espagne défendra les intérêts de la flotte espagnole.

Ceci dit, le gouvernement espagnol n'a pas l'intention de renoncer aux avantages qu'offre l'accord de pêche signé en 2019 avec le Royaume, et qui inclue les eaux des zones du Sahara. Dans son entretien avec le média espagnol, le successeur d'Arancha Gonzalèz Laya a fait clairement savoir que son gouvernement "défendra les intérêts de tous nos pêcheurs", soulignant que "le Maroc est une zone de pêche très importante pour les flottes galiciennes, andalouses et canariennes".

Rappelons que la Cour européenne de Justice a annulé les décisions du Conseil européen relatives à l’accord de partenariat dans le domaine de la pêche ainsi que celui  modifiant les préférences tarifaires accordées aux produits agricoles d’origine marocaine. Cette décision est sans effet sur l'application effective des accords susmentionnés. Le Maroc et l'UE se sont engagés à poursuivre la coopération et préserver la stabilité des relations commerciales.
 

  


Dans la même rubrique :
< >