L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

L’Egypte participe à un exercice militaire avec le Polisario


Rédigé par Hichem ABOUD Mardi 28 Novembre 2023

Mais quelle mouche a piqué les Egyptiens ? Eux qui n’ont jamais adhéré aux thèses algériennes concernant le Polisario participent à un exercice militaire appelé « Salam North Africa II » auquel participe la branche armée du Polisario.



Un communiqué public du Ministère algérien de la défense nationale diffusé sur son web site a surpris plus d’un observateur en apprenant l’organisation d’un exercice militaire à Jijel, dans l’Est du pays auquel ont pris part la Libye et l’Egypte aux côtés de l’armée algérienne et de la branche militaire du Polisario.

Un exercice auquel ont refusé de participer la Tunisie et la Mauritanie, justement, à cause de la présence de ce qui est présenté comme « l’armée de la République Arabe Sahraouie Démocratique ».

Cet exercice organisé du 18 au 25 novembre par l’Algérie qui abrite la Base Logistique de la Capacité Régionale de l'Afrique du Nord, sise à Jijel en 5ème Région Militaire, n’a pas fait l’objet d’une grande campagne médiatique comme de coutume quand il s’agit de manœuvres militaires de l’armée algérienne. Seuls quelques titres de la presse francophone ont donné écho de cet exercice. Même le site web du Ministère de la Défense Nationale n’a évoqué le sujet qu’au lendemain de la fin des manœuvres. Une cachoterie qui a pour objectif de ne pas mettre dans la gêne les Egyptiens qui se sont faits, certainement, piégés par la présence des troupes du Polisario.

L’organisation de ces exercices s’est faite de bout en bout par l’Algérie, pays d’accueil. La cérémonie de lancement, tenue le 23 novembre 2023, a été supervisée par le Général-Major Belkacem HASNAT, Chef du Département Emploi-Préparation de l’Etat-Major de l’armée algérienne.

« Le Poste de Commandement de la Capacité Régionale de l'Afrique du Nord » qui a fait l’objet d’un scandaleux détournement de la somme de 240.000 dollars US par son ancien commandant en chef, le général-major Mustapha Oudjani, vient encore de faire parler de lui avec le piège tendu aux Libyens et Egyptiens qui se sont trouvés dans un exercice dont sont exclus les principaux pays de l’Afrique du Nord à savoir, Le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie. Avant cette date on n’entendait guère de son existence. Il n’y a qu’à consulter les moteurs de recherche sur la toile électronique.

C’est à croire que l’Algérie tente de faire admettre l’idée que le Polisario participe à des manœuvres militaires internationales et que des Etats qui ne reconnaissent pas la RASD effectuent des exercices militaires aux côtés de son armée. L’on ne peut s’empêcher de d’interroger si avec ces pratiques on ferait sortir l’Algérie de son isolement diplomatique causé en grande partie par un soutien aveugle à un Polisario moribond qui ne vit que de son unique soutien algérien.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News