L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Culture

L'Atelier 21 : Quatre artistes à découvrir à la Foire d'Art 1-54 de Marrakech


Rédigé par Yassine Elalami le Mercredi 31 Janvier 2024

La galerie d'art casablancaise, L'Atelier 21, se distinguera à la foire d'art contemporain africain 1-54, du 8 au 11 février à La Mamounia, Marrakech. Les créations de Moustapha Baïdi Oumarou (Cameroun), M'barek Bouhchichi et Mohamed El Baz (Maroc), ainsi que Hamid Nii Nortey (Ghana) seront mises en avant.



À la Confluence de l'Art et de la Culture Africaine
À la Confluence de l'Art et de la Culture Africaine
L'excitation artistique est à son comble alors que la galerie d'art L'Atelier 21 se prépare à éblouir les visiteurs de la 5ème édition de la foire d'art contemporain africain 1-54 à La Mamounia, Marrakech. Cette foire internationale majeure, dédiée à l'art contemporain africain et à sa diaspora, offre une plateforme unique pour célébrer la richesse de la création artistique à travers le continent.
 
Depuis sa création, la 1-54 a tracé son chemin en tant que phare brillant sur la scène artistique africaine, attirant des galeries du monde entier. Pour L'Atelier 21, cette participation est une occasion de mettre en avant le rôle crucial des artistes marocains et africains dans le panorama de l'art contemporain mondial.

Quatre Artistes, Quatre Univers Uniques
 
L'Atelier 21 présentera les œuvres captivantes de quatre artistes distincts, chacun apportant une perspective unique à la scène artistique contemporaine.
 
Moustapha Baïdi Oumarou (Cameroun) : Ce virtuose de la toile transporte les spectateurs dans un monde empreint d'humanisme et d'optimisme. À travers une peinture aérienne, il explore les thèmes de la nature et de la végétation, offrant une vision symbolique et invitant à la célébration de l'union entre l'homme et la nature.
 
M'barek Bouhchichi (Maroc) : Le corps humain devient une toile vivante sous le regard attentif de Bouhchichi. À travers des sculptures, des dessins et des peintures, il exprime une préoccupation profonde pour la représentation des hommes et des femmes marocains à la peau noire, créant un kaléidoscope visuel unique.
 
Mohamed El Baz (Maroc) : Puisant dans la philosophie de Cioran, El Baz explore l'incurable à travers des installations, des photomontages, des performances et des sculptures. Son univers, à la fois intime et lointain, interpelle le spectateur en le plongeant dans une réflexion sur un monde marqué par la déflagration.
 
Hamid Nii Nortey (Ghana) : Artiste autodidacte, Nortey puise son inspiration dans la vie quotidienne de la jeunesse ghanéenne. Ses toiles éclatantes, aux couleurs vives et aux hachures croisées, capturent la réalité glamour et quotidienne, créant une féerie tendre qui caractérise son style distinctif.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2024 - 18:01 Festival : Mawazine retrouve Kylie Minogue

Dimanche 19 Mai 2024 - 17:58 Parution Lakrini, une enfance sans pluie