Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'ASLEM soutient le Maroc dans la défense de son intégrité territoriale


Rédigé par La rédaction avec MAP le Vendredi 11 Décembre 2020

L’Association des Lauréats Étrangers du Maroc (ASLEM) a exprimé, vendredi, son soutien aux efforts du Maroc pour la défense de ses intérêts légitimes, notamment son intégrité territoriale.



“Fidèle à sa ligne de conduite, l’ASLEM a toujours soutenu le Royaume du Maroc dans la défense de ses intérêts légitimes dont son intégrité territoriale, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste”, a indiqué le président de l’ASLEM, Toyi Lennah, dans une lettre adressée au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.
 
Prenant acte de la situation inquiétante qui prévaut au sud du Maroc, l’ASLEM condamne fermement et sans réserve les provocations et pratiques inacceptables dans la zone tampon d’El Guerguarat, au Sahara Marocain, ajoute le président de cette association, relevant que ces actes irresponsables constituent une violation flagrante des accords conclus et un mépris aux appels lancés par le secrétaire général de l’ONU et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.
 
A cet égard, l’Association estime, dans cette lettre, que les opérations menées par le Maroc à El Guerguarat ont pour seul but la mise en sécurité des citoyens et leurs biens ainsi que les populations de la région, dans le total respect des principales conventions internationales des droits humains, inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 et le rétablissement de la paix et de la sécurité dans cette région charnière du continent africain.
 
Les récents faits advenus dans le passage frontalier d’El Guerguarat risquent de mettre en péril la recherche d’un équilibre démocratique et structuré mené par le Maroc sous la supervision des Nations Unies (MINURSO), depuis de nombreuses années, souligne-t-on, expliquant que “cette recherche se reflète dans les multiples initiatives liées à l’investissement socio-économique, infrastructurel, énergétique et politique dans les Provinces du Sud du Royaume”.
 
“Des actions qui sont aujourd’hui saluées positivement par la communauté internationale et, par ricochet, une reconnaissance des efforts du Royaume, laquelle se matérialise par l’ouverture récente de nombreuses représentations consulaires dans les villes de Laâyoune et de Dakhla”, fait-on savoir.
 
De ce fait, l’ASLEM félicite les Forces Armées Royales (FAR) pour leur intervention en date du 13 novembre 2020. “Une opération menée de manière professionnelle, sans effusion de sang, pour rétablir la libre circulation des personnes et des biens au passage frontalier dans la zone d’El Guerguarat”, lit-on dans le document.
 
Les comportements belliqueux verbaux ou physiques dans la zone sont contraires à tous les principes dérivant des conventions internationales liées aux Droits de l’Homme, et se doivent d’être condamnés avec la plus grande fermeté car, pour l’ASLEM, ils entravent de manière réelle la sécurité de la région toute entière.
 
“Nous réaffirmons notre soutien citoyen et renouvelons nos engagements inconditionnels aux actions du Maroc pour le développement économique, social, culturel et environnemental des Provinces du Sud du Maroc, dans le cadre de son intégrité territoriale et au service de l’essor économique et social de la région”, conclut la missive.