Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



Régions

Khénifra / El Kbab : Grâce à l'INDH, les hôpitaux se refont une santé


Rédigé par L'Opinion le Mercredi 22 Juin 2022

A quelques encablures de la ville de Khénifra, trône somptueusement la localité montagneuse d’El Kbab. C'est bien là, au milieu d’une nature enchanteresse, que l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) a choisi de lancer un vaste programme de mise à niveau des centres de santé ruraux.



Cette initiative, qui s'inscrit dans le cadre de la restructuration du système national de santé et le déploiement du vaste chantier de la généralisation de la protection sociale, a profité dans un premier temps à trois structures de santé de proximité. Il s’agit du centre de santé rural de niveau 2 avec unité d’urgences, de "Dar Al Oumouma" et d’un centre d’hémodialyse.

Le centre de santé niveau 2 construit dans la commune El Kbab, a été réalisé suivant des normes architecturales modernes sur une superficie de plus de 14.000 mètres carrés avec un financement de 8,17 millions de dirhams (MDH).

Doté d’équipements modernes de très grande qualité dans le cadre d’une convention de partenariat entre le ministère de la Santé et de la Protection sociale, l’INDH, le Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra, le Conseil provincial de Khénifra et la commune El Kbab, ce centre de santé devra profiter à une population de 75.000 habitants issus de sept communes rurales.

D’une capacité de six lits équipés, "Dar Al Oumouma", qui a été construite dans le centre d’El Kbab au profit des femmes enceintes issues des zones montagneuses et des villages reculés, va fournir des services de santé au profit des mamans et des bébés sur une superficie de 181 mètres carrés. Cette structure a été réalisée avec un financement de 700.000 dirhams en partenariat avec l’INDH et la commune El Kbab.

Idem pour le centre d’hémodialyse, d’une capacité de 10 lits, lequel a été réalisé sur 342 mètres carrés dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité de l’INDH en vue de rapprocher les services de santé des habitants de cette localité.

Ce centre a nécessité un financement de près de 6,65 MDH et a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la Santé et de la Protection sociale, l’INDH et la commune El Kbab.

Dans une déclaration, Ouhnaya Abdesalam, responsable au Centre de santé rural de niveau 2 avec unité d’urgences d’El Kbab a indiqué que cette nouvelle structure sanitaire dotée d’équipements médicaux de pointe a été réalisée dans le cadre d’un accord liant le ministère de la Santé et de la Protection sociale, l’INDH, le Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra, le Conseil provincial de Khénifra et la commune El Kbab, dans l'ambition de rapprocher les services de santé aux habitants de cette commune et pour s’attaquer aux disparités qui persistent dans le milieu montagnard.

La mise en place de ce genre de structures de santé permet d'absorber la pression qu'enregistre le centre hospitalier provincial de Khénifra, a-t-il dit, saluant l’important apport de l’INDH et la grande contribution de celle-ci pour le rapprochement des services de santé aux habitants de cette localité.

Pour leur part, nombre d’habitants de cette localité ont fait part dans déclarations similaires de leur satisfaction des services offerts par ces nouvelles structures sanitaires, relevant que ces centres de santé permettront de réduire le coût élevé du déplacement vers le centre hospitalier de Khénifra.

 








🔴 Top News