Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Khadija Zoumi : « Nous appelons les Nations Unies à mettre fin au conflit, créé autour du Sahara marocain, qui encourage les actes de banditisme »

Entretien avec Khadija Zoumi, présidente de l’Organisation de la Femme Istiqlalienne (OFI)


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 8 Décembre 2020

Les organisations féminines des partis ont rendu visite au poste frontière d’El Guerguerat, le 4 décembre. Mme Khadija Zoumi nous fait part de cette expérience du terrain.



Khadija Zoumi
Khadija Zoumi
- Mme Khadija Zoumi, vous avez réitéré, vendredi 4 décembre à El Guerguerat, votre engagement à côté des représentantes d’autres organisations féminines, en faveur de la défense de l’intégrité territoriale du Royaume. Qu’est-ce qui vous a marqué le plus dans cette zone tampon ?
- En fait, il existe de nombreux services marocains près de la frontière avec la Mauritanie, tels que les banques, les stations-services et la préfecture de police, ce qui confirme que cette région est sous autorité marocaine, contredisant ainsi les allégations du Polisario, qui ne sont que pures rumeurs. Par ailleurs, de nombreux pays africains et arabes ont ouvert leurs représentations diplomatiques au Sahara marocain, notamment à Laâyoune, qui connaît un développement réel, ce qui confirme la légitimité du Maroc présent sur ses territoires et la marocanité du Sahara.

- Votre déplacement à El Guerguerat, une preuve d’engagement de toutes les femmes marocaines dans la cause nationale ?
- En tant qu’organisations féminines des partis, nous ne sommes pas déplacées à El Guerguerat sans objectif. Le nôtre était de prouver que les femmes marocaines sont impliquées dans toutes les questions, en particulier celles relatives aux valeurs du patriotisme, qui est notre priorité. De plus, nous sommes prêtes à nous engager à toute initiative pour défendre l’intégrité territoriale de notre pays. Par ailleurs, nous remarquons que le sentiment patriotiques est manifesté de façon remarquable ces derniers temps, surtout après que les Forces Armées Royales aient fait face aux provocations désespérées de ces gangs du Polisario,en toute responsabilité. Ceci sur Très Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major général. A cette occasion, je tiens à saluer leur héroïsme, ce qui ne peut que nous rendre fiers. Une décision saluée par tous les Marocains, quelles que soient leurs couches sociales et leurs orientations politiques.

- Des femmes et des enfants ont été déplacés par le Polisario vers la zone tampon d’El Guerguerat, les utilisant comme bouclier humain dans leur action hostile au Maroc. Quel commentaire en faites-vous ?
- Depuis toujours, le Polisario utilise des enfants, des femmes et des personnes âgées comme boucliers dans ses actes hostiles contre le Royaume du Maroc. Le comportement des milices du Polisario est un acte terroriste par excellence. De plus, le Polisario emprisonne des personnes dans les camps de l’humiliation et de la honte, jouant le rôle de la victime et répandant le discours de la haine.

- A l’issue du déplacement des organisations féminines des partis à El Guerguerat, quel est, brièvement, votre message aux instances internationales ?
- Nous appelons toutes les forces vives de notre pays à s’engager fortement en faveur de l’intégrité territoriale de notre pays. Nous appelons également les Nations Unies à mettre fin à ce conflit, créé autour du Sahara marocain, qui encourage les actes de banditisme, la traite des êtres humains, la contrebande et le terrorisme. 

Recueillis par Safaa KSAANI

El Guerguerat

Les organisations féminines des partis réitèrent leur engagement à la défense de l’intégrité territoriale
Les organisations féminines des partis politiques ont réitéré, vendredi 4 décembre à El Guerguarat, leur engagement en faveur de la défense de l’intégrité territoriale du Royaume et de son droit légitime dans la protection de ses territoires et citoyens, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI.

Dans un communiqué lu à cette occasion, ces organisations ont salué «la forte détermination de SM le Roi à mettre fin aux actions irresponsables commises par les milices du Polisario», faisant part de leur ferme conviction «de la nécessité de mettre un terme, de manière définitive, aux provocations et aux agissements» des séparatistes.

Elles se sont également félicitées de la décision du Royaume ayant pour finalité de rétablir l’ordre au niveau de cette zone, à travers «une action ferme qui traduit la forte volonté du Maroc, Roi, gouvernement et peuple», soulignant que l’approche décisive est la réponse adéquate aux gesticulations des ennemis de l’intégrité territoriale. Les organisations féminines partisanes ont aussi appelé à la mobilisation de l’ensemble des forces vives pour défendre l’intégrité territoriale du Royaume et à la vigilance à l’égard des complots ourdis par ses adversaires, jugeant indispensable de faire face aux fake news véhiculées via les réseaux sociaux.

Elles ont en outre incité à davantage de collaboration et de conjugaison d’efforts pour mettre en échec les tentatives des ennemies de l’intégrité territoriale d’altérer les consciences et de déformer la réalité, tout en exprimant leur soutien aux femmes séquestrées dans les camps de Tindouf dans leur lutte contre la répression politique féroce exercée par les milices du Polisario.

S. K.

Repères

La nuit mémorable du jeudi 12 au vendredi 13 novembre
L’opération menée la nuit de jeudi 12 au vendredi 13 novembre dernier par les Forces Armées Royales, afin de restaurer la libre-circulation au passage d’El Guerguerat, s’est déroulée de manière pacifique, sans accrochage ni menace pour la sécurité des civils. Ces opérations visaient à mettre un terme définitif aux agissements inacceptables du Polisario, qui cherchait à bloquer la libre circulation des biens et des personnes dans l’axe routier reliant le Royaume du Maroc à la République Islamique de Mauritanie et aux autres pays d’Afrique de l’Ouest. Les FAR ont, en toute responsabilité, fait face aux provocations désespérées de ces gangs du Polisario. 
Des femmes et des enfants «boucliers» du Polisario
Des organisations non-gouvernementales américaines, ayant opéré auparavant dans les camps de Tindouf, ont dénoncé le déplacement, par le Polisario, de femmes et d’enfants vers la zone tampon d’El Guerguerat. Une manœuvre qui trahit, selon le collectif, le dessein du groupe séparatiste d’utiliser ces personnes vulnérables dans son action hostile au Maroc. “Le Polisario continue de transporter des femmes et des enfants vers cette zone. On ne peut que déduire l’intention du groupe qui veut provoquer une guerre et utiliser ces personnes comme bouclier humain”, soulignent “Teach the Children International” et plusieurs autres organisations humanitaires dans une lettre adressée au Secrétaire Général de l’ONU et au HautCommissariat des NationsUnies pour les Réfugiés.

  


Dans la même rubrique :
< >