Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Kezakoo lève 2 millions de dirhams pour démocratiser le soutien scolaire au Maroc


le Lundi 5 Avril 2021

Kezakoo, Edtech marocaine, spécialisée dans le soutien scolaire, complète son premier tour de financement de 2 millions de Dhs auprès de la société d’investissement WITAMAX One, conjointement créée par le cabinet Southbridge A&I et AXXAM Family Office.



Fondée par le duo d’ingénieurs Youssef Ghalem et Ahmed Lahlou, et gérée actuellement par Reda El Fakir, diplômé de l'ISCAE et militant de l’éducation, la Start-up marocaine annonce avoir franchi le seuil de 5 millions d’utilisateurs uniques au Maroc sur sa plateforme entièrement gratuite.

Cette levée de fonds lui permettra de compléter et enrichir sa gamme de produits au service de tous les lycéens du pays, et d’accompagner son développement organisationnel nécessaire pour pérenniser une offre de qualité, à la hauteur des enjeux du secteur.

L’équipe de Kezakoo annonce ainsi, dans son communiqué, le lancement d’une nouvelle offre pour la prochaine rentrée scolaire 2021-2022. Cette offre qui couvrira le programme du lycée marocain (filière arabe et internationale option français ) serait « plus complète et améliorée, avec « des professeurs et des contenus à notoriété nationale, et une application mobile dédiée », poursuit Kezakoo dans la même source.

Aussi, la start-up marocaine promet que la plateforme web kezakoo.com et son application mobile resteront principalement gratuites et proposeront parallèlement des fonctionnalités supplémentaires à des prix abordables, et ce, « dans le but de demeurer accessible à tous les apprenants des différentes couches sociales et régions », peut-on lire dans le communiqué.

La vision de Kezakoo est d’accompagner 100% des élèves marocains dans leur réussite scolaire grâce à son expertise en la matière et à l’apport de ses différents partenaires stratégiques, conclut le communiqué.