Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Kénitra : Les habitants en colère après les nouvelles restrictions


Rédigé par Kenza Aziouzi le Dimanche 13 Septembre 2020

Un véritable coup de colère a saisi les habitants de la ville de Kénitra, ce dimanche. Pour faire entendre leurs voix, des commerçants, marchands et beaucoup d’habitants ont tenu une manifestation dans les rues. Ces derniers trouvent la décision des nouvelles restrictives abusive, affligeante et injuste.



Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, une jeune dame tempête : « C’est injuste, après 4 mois de confinement, pourquoi doit-on subir ça alors que l’absence des mesures sanitaires réside dans les usines. Comment voulez-vous qu’on arrive à survivre ? Coronavirus est partout, pas juste ici. Qu’on prenne nos avis au moins. »
 
L’anxiété des commerçants locaux craignant de ne pas survivre à l’impact économique suite à ces nouvelles restrictions les pousse à la révolte, et au besoin d’exprimer leur colère.
 
« Corona n’existe pas dans les commerces, c’est de la tyrannie », déplore un commerçant.
 
Une dame n’arrive pas à avaler le fait que les écoles et les mosquées restent ouvertes, et que le reste ferme.
 
Néanmoins, les habitants de la capitale du Gharb peuvent compter sur le soutien des internautes. En effet, suite à la vidéo diffusée et relayée en masse sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires remettent en doute la bonne foi des autorités.
 
« Des décisions vouées à l’échec, Coronavirus ne concerne pas que les pauvres. Pourquoi est-ce que les grandes sociétés ne sont pas concernées ? Beaucoup de personnes souffrent d’ores et déjà de la crise. Ils ont en plus qu’assez de cette situation ».
 
« Il faut fermer les endroits qui sont des foyers, comme les usines et entreprises ».
 
Il est à rappeler que suite à la recrudescence inquiétante du nombre de contaminations au Covid-19 enregistrées depuis le début de cette semaine avec un pic de 246 nouveaux cas confirmés lors de la journée du 11 septembre 2020 à Kénitra, les autorités réagissent.
 
Pendant une période d’une semaine, tous les commerces, restaurants et cafés des villes de Kenitra et Mehdia vont devoir fermer à 18H, exceptés pour les pharmacies, qui restent ouvertes, ainsi que les établissements scolaires et les mosquées. Aussi, les déplacements dans la ville seront interdits après l’instauration du couvre-feu.