L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

KA.IO.KWA : A la conquête de l’audio-digital au Maroc


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mercredi 30 Novembre 2022

Au Maroc, KA.IO.KWA est l’unique acteur dans l’audio-digital. Avec le début de la commercialisation des publicités audio-digitales, il vit lui aussi sa révolution.



KA.IO.KWA est la solution 100% marocaine de streaming des contenus radiophoniques. Il est devenu le centre d’intérêt pour les radios, avec un achat média en monnaie locale pour les annonceurs. Dans l’objectif de révolutionner la publicité audio-digitale et de s’affirmer à l’international, il se conforme à la tendance mondiale.

Le terme d’audio-digital fait référence aux écoutes radio effectuées depuis Internet, aux Podcasts et autres diffusions de contenus ou musiques effectuées sous forme exclusivement audio, par le biais d’un canal de diffusion digital. Cette révolution s’accompagne naturellement d’une mutation de l’auditeur vers un profil de plus en plus connecté.

Autre modèle de monétisation des contenus, il permet lui aussi de cibler les gens selon un centre d’intérêt précis pour personnaliser les messages avec les mêmes capacités qu’en display Internet. Et de ce fait, créer des espaces publicitaires liés à l’audio digital pour les commercialiser sous forme de programmatique et en RTB.

Cette nouvelle technologie est la première du genre dans la région MEA (Middle East and Africa, ndlr). Elle s’illustre au rang de la dizaine d’opérateurs mondiaux que compte le marché de la publicité audio- digitale et poursuit son cheminement en matière d’innovation et de commercialisation.

Entre autres, le concept combine les capacités d’Internet à ceux de la radio FM, propose un spot audio écouté exclusivement grâce à Internet, et installe des publicités écoutées dans le cadre d’un live Stream audio, adressé via un serveur de publicité comme le Display.

Cet incontestable pionnier vit sa révolution digitale depuis plusieurs années, qu’il s’agisse d’écoute simple de musique préenregistrée ou du média radio. Il s’inscrit inévitablement aujourd’hui dans les habitudes de consommation, et se déploie sous différentes formes (replay radio, Podcast natif, streaming musical, web radio…) De son côté, Houcine Boulman, directeur général de KA.IO.KWA, s’est exprimé sur l’offre : «Aujourd’hui, nous opérons le streaming pour 7 radios privées au Maroc, depuis plus de deux ans.

Et en termes d’offres, nous sommes quantitativement, en moyenne, sur près de 30 millions d’ouvertures de stream par mois. De fait, la consommation du stream est fortement corrélée aux évènements. Sur certaines couvertures, notamment sportives ou relevant de causes nationales, nous réalisons plus de 10% de ces ouvertures sur une seule journée, voire un seul programme », indique-t-il. En effet, cette nouvelle technologie permet aux radios de réaliser une offre plus efficiente, plus pertinente, plus qualitative.

Grâce au numérique, cet atout de taille place les publicités sur mesure avec une impossibilité de les zapper, dite dans le jargon du domaine ‘’non skippable’’. Puis, il a insisté sur la nécessité de développer ce concept en expliquant: ‘’Bien que ce canal s’installe progressivement, il reste à faire tout un travail d’éducation et de conviction par rapport à cette nouvelle composante média’’.

Par ailleurs, force est de constater que la radio digitale s’ouvre aux interrogations que pose la problématique de l’exercice média sur les MRE, tel qu’il a été utilisé cet été par certains annonceurs comme KITEA, 1er annonceur marocain à utiliser ce canal sur une radio marocaine. Enfin, la publicité audio-digitale au Maroc se positionne aujourd’hui comme un dispositif publicitaire très performant, elle augmente par ailleurs son engagement et vise à évoluer rapidement pour s’affirmer dans le marché publicitaire.

 








🔴 Top News