Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Environnement

Jurassique Maroc : l’endroit le plus dangereux de tous les temps


Rédigé par O.A le Dimanche 26 Avril 2020

Selon une étude scientifique récente, le Maroc a été jadis, l'endroit le plus dangereux de l'Histoire de la Terre.



Carcharodontosaurus à dents de sabre
Carcharodontosaurus à dents de sabre
Visiter le Maroc à l’ère du Jurassique : c’est la pire décision que pourrait prendre un hypothétique voyageur dans le temps. Une étude publiée dans la revue scientifique ZooKeys le 21 avril s’est penchée sur la diversité des espèces qui ont vécu jadis dans le fameux plateau de Kem Kem à l’Est du Maroc.
Les auteurs -des scientifiques américains, britanniques, canadiens et marocains- ont tenté de décrire le paysage et la faune de la région de Kem Kem tels qu’ils sont existés il y a 100 millions d’années. Selon leur travail, l’endroit hébergeait les plus grands dinosaures carnivores jamais connus. «Ce fut probablement l'endroit le plus dangereux de l'histoire de la Terre, un endroit où un voyageur du temps humain ne tiendrait pas très longtemps» estime l'auteur principal de l'étude, le Dr Nizar Ibrahim, de l'Université de Detroit Mercy.

Deltadromeus
Deltadromeus
Les scientifiques citent en exemple les traces de Carcharodontosaurus à dents de sabre. L’animal dantesque mesurait plus de huit mètres de longueur avec une énorme mâchoire et de longues dents de scie. Une créature cauchemardesque qui pourtant devait partager les mêmes espaces avec des animaux  tout aussi impressionnants et sanguinaires.
C’est le cas du Deltadromeus, un redoutable chasseur de huit mètres de long qui appartient à la famille des raptors et dont les traces ont également été retrouvées.  Trainait également dans ce Maroc Jurassique le gargantuesque spinosaure.

Spinosaure
Spinosaure
Le célèbre carnivore a vu sa cote de terrifiante gloire augmenter dans le film « Jurassic Park III », quand il est parvenu à terrasser le -moins fort- Tyrannosaurus Rex.  Enfin, des représentants de la famille des abélisaures ont également été trouvés dans la région de Kem Kem. Ces impressionnantes créatures étaient également des machines à tuer dignes des pires cauchemars.
Comment se fait-il qu’il y ait autant de grands prédateurs concentrés dans une seule région ? Pour le Dr David Martil de l’Université de Portsmouth la réponse est simple : «cet endroit était rempli de poissons absolument énormes, y compris des cœlacanthes géants et des poissons-poumons». La nourriture disponible en grande quantité ne nous empêchera pas de tenter d’imaginer des confortations titanesques entre prédateurs et tant qu’on y est, d’imaginer la galère de l’hypothétique voyageur dans le temps qui se retrouve dans le pire espace-temps où il ne faut jamais se hasarder : le Jurassique Maroc.