Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Journée mondiale du tourisme : Un plan mondial de vaccination pour relever le secteur


Rédigé par La rédaction le Mardi 28 Septembre 2021

Le secteur du tourisme a connu cette année des pertes atteignant 4000 milliards de dollars pour le PIB mondial. L’ONU préconise un plan mondial de vaccination « crucial » pour le relèvement d’un secteur qui subit la pire crise de son histoire.



La relance du tourisme contribuera à la reprise et à la croissance mondiales. Le Secrétaire général des Nations Unies saisit l’occasion de la Journée mondiale du tourisme pour reconnaître le pouvoir de l’activité pour un développement durable et inclusif. « La pire crise de l’histoire du tourisme se prolonge, entrant dans sa deuxième année. De janvier à mai, les arrivées de touristes internationaux ont été de 85% inférieures à leurs niveaux de 2019 (et en baisse de 65% par rapport à 2020) », relève l’organisation multilatérale en citant des données de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Dans son message à l’occasion de cette journée mondiale, l’ONU fait, en outre, observer que malgré un léger sursaut en mai, l’apparition de variants de la Covid-19 et le maintien des restrictions font que le tourisme interne se relève plus rapidement que les voyages internationaux, notant que les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur le tourisme pourraient entraîner une perte de plus de 4000 milliards de dollars pour l’économie mondiale alors que les experts du tourisme ne s’attendent pas à retrouver les niveaux d’arrivée antérieurs à la pandémie avant 2023 ou même plus tard.

Les Nations Unies ont, par ailleurs, indiqué que dans les pays en développement, les répercussions de la pandémie sur le tourisme sont « les plus graves », évoquant les « plus fortes » réductions du nombre d’arrivées de touristes en 2020, estimées entre 60 et 80%.

Redémarrer le secteur en toute sécurité

La pandémie de Covid-19 représente à juste titre une occasion de repenser l’avenir du secteur du tourisme, estime l’Organisation mondiale, soulignant que ce secteur a une capacité unique à faire en sorte que personne ne soit laissé de côté, comme le reconnaît le deuxième principe de l’Agenda 2030 pour le développement durable et ses ODD.

Par conséquent, le chef de l’ONU affirme qu’il est temps de « repenser, transformer et redémarrer le tourisme en toute sécurité », car il s’agit d’un secteur qui crée des emplois et contribue à la construction de sociétés résilientes, inclusives et durables, axées sur l’égalité des sexes. Guterres suggère d’investir davantage dans le tourisme vert, surtout lorsque les transports maritimes et aériens figurent parmi les secteurs qui émettent les gaz les plus polluants.

Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a également envoyé un message pour la Journée mondiale, dans lequel il souligne que « le désir humain de voyager et d’explorer est universel, et que le tourisme doit donc être ouvert pour que chacun puisse en profiter ».

Zurab Pololikashvili a rappelé que la croissance du secteur génère de bénéfices à tous les niveaux, de la plus grande compagnie aérienne à la plus petite des entreprises. L’Organisation mondiale du tourisme a désigné la Journée mondiale du tourisme 2021 comme une journée consacrée au « tourisme pour une croissance inclusive ».