Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Johnson & Johnson: Le Maroc va-t-il opter pour la deuxième dose ?


Rédigé par Chaimae Barki le Jeudi 26 Août 2021

Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a indiqué mercredi qu'une deuxième dose de son vaccin Covid-19 induit une forte réponse immunitaire, justifiant une injection de rappel. Le Maroc préfère, pour sa part, attendre les résultats de ses propres essais. Détails.



Deux doses au lieu d'une seule : Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a indiqué ce mercredi 25 août qu'une deuxième dose de son vaccin Covid-19 induit une forte réponse immunitaire, justifiant une injection de rappel. En effet, selon le Wall Street Journal, le laboratoire a mené une étude qui a démontré qu'une seconde dose de son vaccin, injectée huit mois plus tard, multiplierait par neuf la réponse immunitaire des personnes vaccinées, qui jusqu’ici avaient cru qu’une dose du vaccin de J&J devait suffire. « Lors de deux essais cliniques dont les résultats n'ont pas encore été soumis à la communauté scientifique, la dose supplémentaire a permis de générer des niveaux d'anticorps neuf fois supérieurs à ceux observés quatre semaines après une première dose », a indiqué J&J dans un communiqué.
 
Les marocains seront- ils donc concernés ?
 
L’information nous a été confirmée, ce jeudi 26 août 202, par le Dr Saïd Afif, membre du Comité technique et scientifique de vaccination : « Au Maroc, toute hypothèse doit faire l’objet d’une validation par le comité technique et scientifique de vaccination, qui est présidé par le professeur My Tahar Alaoui », a-il-précisé. « Il faudrait, donc, toujours attendre le résultat des essais. Et, comme le comité n’a toujours rien validé; pour l’heure les marocains n’auront pas de doses supplémentaires. Cela dit, une seule dose suffirait », nous a-t-il-expliqué.
 
Par ailleurs, ces annonces interviennent au moment où le Centre de prévention des maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé, a indiqué que l'efficacité des vaccins anti-Covid avait décliné avec la propagation du variant Delta, qui représente désormais la grande majorité des contaminations aux États-Unis : l'efficacité des sérums de Pfizer et Moderna contre l'infection a baissé de 91% à 66% depuis que l'apparition de ce variant, d'après une étude en cours menée sur des milliers d'employés de centres de soins et d'hôpitaux dans six États américains. 
 
On en sait chaque jour un peu plus sur l'efficacité des vaccins face aux formes graves du Covid-19 et leur transmission, et comme nous l’a affirmé Dr Afif : « tout comme vous, nous aussi apprenons un peu plus chaque jour sur ce virus qui est toujours en perpétuelle mutation ».
 
Rappelons que la vaccination des 12-17 ans dans les écoles publiques du Maroc devait démarrer ce lundi 23 août 2021, date fixée dans un premier temps par le Comité technique et scientifique de vaccination. Mais pour le moment, aucun communiqué officiel n’a encore été diffusé à ce sujet.