L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

Jeux électroniques: Les recettes du Maroc franchissent plus de 200 milliards de dirhams en 2023


Rédigé par Mina Elkhodari le Mercredi 6 Septembre 2023

Le gaming s’impose comme un marché porteur pour le Maroc. Rien qu’en 2023, les recettes du Maroc en jeux électroniques ont atteint 220 milliards de dirhams, accumulant ainsi une hausse de 15% par rapport à l’année dernière, selon la plateforme « Statista ».



Au moment où le Maroc cherche à aller de l’avant pour se positionner dans la cour des grands dans le gaming, cette industrie continue d’apporter son plus à l’économie nationale. Selon les chiffres dévoilés par la plateforme « Statista » spécialisée dans les statistiques,  ce secteur a permis au Maroc de gagner 218,5 millions de dollars en 2023, soit l'équivalent de plus de 220 milliards de dirhams contre 189,5 millions de dollars en 2022, soit une hausse de 15%.

Les recettes du Maroc dans l’industrie des jeux électroniques s’inscrivent, d’ailleurs, dans une tendance haussière depuis 2019 quand elles ont atteint 122,9 milliards, 151,8 millions de dollars en 2020 puis 177,6 millions de dollars en 2021.

Il convient, ainsi, de noter que le Maroc ne gagne que 0,07% des recettes totales de l'industrie des jeux électroniques dans le monde, estimées à plus de 175 milliards de dollars en 2022. Ceci dit, le pays lui reste un grand manque à gagner dans ce secteur, devenu au fil du temps un vecteur de développement qui pèse des milliards de dollars au niveau mondial.

Malgré leur importance, les recettes du Royaume sont en mesure de s’améliorer grâce à ses atouts, notamment son marché large qui compte environ 3 millions de joueurs actifs, son infrastructure adéquate, son environnement des affaires incitatif, outre la proximité géographique et les facteurs culturel et linguistique.

Le pays se positionne également dans le créneau production du gaming. Chaque jour, de nouvelles plateformes de jeux électroniques à accès gratuit voient le jour, permettant ainsi de démocratiser le E-sports et d’en faire une source porteuse de richesse.

Tous ces atouts font que le marché marocain des jeux vidéos devient l’in des marchés les plus prospères de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Il est en passe de connaître un essor majeur, notamment après l’aboutissement des investissements du Royaume, notamment pour la création de jeux,  l’organisation de tournois, la mise en place de salles de jeux, de studios de production ou encore la construction de la fameuse « Cité du gaming ».

Ce projet annoncé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication lors du « Morocco E-Sport Summit », tenu en octobre dernier, vise à mettre en place un écosystème structuré et durablement créateur d’emplois et de valeur ajoutée et en mesure, par conséquent, d’inscrire le Maroc dans le radar international de cette industrie.

Niché dans un emplacement stratégique au cœur de Rabat, la nouvelle Cité du gaming devrait être construite sur une surface de 58.000 m3 en partenariat entre les secteurs public et privé.

Cette nouvelle cité répondra aux exigences d’une infrastructure de haut niveau capable d’accompagner une offre de service complète et surtout en mesure d’attirer au Maroc des acteurs mondiaux, à la recherche de plateformes pour le développement de leurs activités. Ainsi, le Maroc ambitionne ainsi de créer 3300 emplois au niveau de la Cité et 5.000 dans l’ensemble de l'écosystème. Des chiffres qui restent réalisables vu les grandes potentialités du Royaume dans ce sens.
 
 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News