L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Jean-Luc Mélenchon vivement critiqué à l'Hexagone après ses propos louangeurs à l'égard du Maroc


Rédigé par L'Opinion Lundi 9 Octobre 2023

Après ses propos conciliants envers le Maroc, Jean-Luc Mélenchon s’est attiré des critiques virulentes à l'Hexagone où la presse et des plusieurs personnalités politiques se sont déchaînés contre lui en l'accusant de complaisance. Détails.



Le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a achevé sa visite au Maroc qui aura duré près de cinq jours à l’issue desquels il a foulé le sol de Tanger, sa ville natale, où  il a passé le week-end en privé.  

Durant son séjour au Royaume, l’ex-candidat à l’élection présidentielle n’a pas manqué de dire sa sympathie pour le Royaume et d’exprimer son admiration de la solidarité dont ont fait preuve les Marocains pendant le séisme. Mélenchon a d’autant plus marqué les esprits qu'il a critiqué la France et sa politique à l’égard du Maroc en appelant à "tourner la page de l’arrogance". Une phrase restée gravée dans les mémoires des médias français qui en ont fait un sujet de débat sur les plateaux. 

En parlant avec autant de nostalgie et d'amour pour son pays natal, la figure emblématique de la gauche française a soulevé une vague d’indignation surtout du côté de la droite dure dont des personnalités connues ont fait des esclandres, en le voyant critiquer son pays en terre étrangère. Philippe De Villiers, ex-ministre, compagnon de route d’Éric Zemmour  et l’une des figures radicales de la droite conservatrice, n'a pas manqué de critiquer sévèrement les propos de Mélenchon.

Sur le plateau de Cnews, il lui a reproché d’avoir manqué à la tradition qui consiste à ne pas critiquer son pays à l’étranger. “Nous apprenions lorsque nous étions jeunes hommes politiques cette tradition diplomatique qui veut que, quand on est à l’étranger, on ne critique pas son pays”, a-t-il dit avec amertume qui n’a pas manqué d’accabler Mélenchon d’accusations. 

La sympathie de Mélenchon pour le Maroc lui a valu aussi un déchaînement de critiques virulentes de la part de la presse de l'hexagone, mécontente de le voir louer un pays auquel elle est foncièrement hostile. Le Magazine Marianne est allé jusqu’à l’outrance en l’accusant de complaisance vis-à-vis du Roi et en le taxant d'anti-sahraoui” dans un article sous forme de réquisitoire. Le magazine d’extrême gauche semble mal avaler les propos qu’a tenus le leader des insoumis qui a reconnu que la diplomatie marocaine est efficace sur le dossier du Sahara et qui n’a pas manqué de louer la Marche. “Aimer le Maroc, c’est s’inscrire dans la continuité de la Marche Verte”, a-t-il dit lors d’un point de presse. 

Mélenchon n’a même pas pris position dans le dossier. Il s’est contenté de dire qu’il faut le considérer avec réalisme en tenant compte des récents développements dont la reconnaissance américaine et celle d’Israël de la Souveraineté du Maroc.  

Rappelons que Jean-Luc Mélenchon a été reçu par plusieurs partis politiques, dont le RNI, et le PPS. Il a saisi l’occasion de sa visite pour faire la promotion de son nouveau livre  “Faites mieux” lors d’une conférence tenue à Casablanca. 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News