Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

JSS-OCK (2-1) : Chabab Soualem se reprend ! L'Olympique Khouribga rechute !


Rédigé par A.KITABRI le Lundi 27 Septembre 2021



Une première mi-temps moyenne
 
Une première période très moyenne avec peu de prise risque, peu d'occasions, sans profondeur dans le jeu avec des joueurs frileux, lents, très prévisibles et surtout peu réactifs et peu créatifs.
 
Des joueurs à la marocaine !
 
Leur attitude : une copie conforme à ce qui se passe sur nos terrains. On ne réagit que lorsqu'on concède le but. Et juste après avoir marqué, on se replie. Le relais passe à l'adversaire qui attaque. Et on poursuit ainsi jusqu'au sifflet final. Sans oublier le nombre des arrêts du jeu pour simulation (comportement antisportif) pour gagner du temps et casser le rythme.
 
  La JSS ouvre le score
 
Le premier but était sur une balle arrêtée.  Un corner, un joueur de la JSS a coupé la trajectoire du ballon Oggadi, défenseur de l'OCK, l'a prolongé dans ses propres filets (1-0). On était à la 10ème minute.
 
 Seakcanyen égalise pour l'OCK
 
14 minutes après, une combinaison judicieuse avec deux joueurs très lucides, Seakcanyeng au service de Youssefi qui lui a instantanément remis le ballon en profondeur dans l'axe. Le Botswanais de l'OCK (Seakanyeng) s'est présenté seul face au gardien pour égaliser (1-1).
 
 Une deuxième mi-temps plus intense
 
La deuxième mi-temps était différente : rythme plus rapide, mobilité, blocs coulissants avec une supériorité de l'OCK mieux organisé, plus entreprenant, plus vertical et plus créatif offensivement; des arguments qui ont pesé sur le jeu mais pas sur le résultat et le score. L'OCK allait payer les frais de son inefficacité.
 
 Un pénalty valant une défaite et une victoire à la fois !
 
A la 82ème minute, Oggadi (OCK) a été l'auteur d'une charge irrégulière sur Essahd dans le rectangle. Njima s'est chargé de la transformation (2-1) prenant à contre contre-pied le gardien Aakid. Le score n'allait pas changer malgré la réaction de l'OCK.
 
Oggadi (OCK), le héros malheureux !
 
 Oggadi est le héros malheureux du match. Après avoir marqué contre son camp lors du premier but, il a été à l'origine du pénalty et ainsi du deuxième but encaissé.
L'OCK a pressé pour égaliser sans y parvenir. Cette défaite est la deuxième en quatre matchs joués. La JSS réalise sa troisième victoire en quatre journées. 9 points sur 12 possible. C'est une performance rassurante.
 
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >