L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Investissement au service de la coopération continentale: Des entrepreneurs marocains décorés par le gouvernement ivoirien


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Lundi 6 Décembre 2021

En décorant de l’Ordre National du Mérite Ivoirien cinq entrepreneurs marocains, le gouvernement de ce pays valorise et encourage la compétence et l’investissement africain, contribuant ainsi à la pérennisation de la confiance et de l’amitié entre les deux Etats frères dans la vision d’une Afrique qui fait confiance à l’Afrique. Car cet Ordre Honorifique, créé en 1970, récompense les mérites distingués acquis dans une fonction publique, civile, militaire ou privée.



SEM Idrissa Traoré, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire près le Royaume du Maroc, entouré de trois des cinq personnalités décorées.
SEM Idrissa Traoré, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire près le Royaume du Maroc, entouré de trois des cinq personnalités décorées.
« A l’heure de la mondialisation et des grandes ouvertures, où l’opinion majoritaire est unanime que l’Afrique est la prochaine frontière du développement, vous avez su intégrer dans vos stratégies d’expansion que l’émergence de notre Continent transitera inévitablement par le succès de la coopération Sud-Sud. Aussi, vos actions s’inscrivent-t-elles dans la droite ligne de la concrétisation de cette vision d’une Afrique intégrée qui gagne, incarnée et savamment promue par le Président Alassane Ouattara et son frère, Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

C’est en ces termes que s’est exprimé, devant un parterre d’invités de marque, SEM Idrissa Traoré, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire près le Royaume du Maroc, à l’entame de la cérémonie de décoration des personnalités qui se sont distinguées tant par leur engagement que par leurs investissements, à travers des projets socio-économiques, visant le renforcement de la coopération entre le Royaume et le pays d’Akawaba (qui veut dire la bienvenue, un mot simple mais chargé de sens). Elles sont au nombre de cinq.

Il s’agit de Mme Kenza Sefrioui, Vice-Présidente du Groupe Addoha ; M. Salmi El-Idrissi Amal, Architecte et de M. Beloucine Mourad, Directeur Général de Quattro Batisseurs. Quant aux deux autres, qui n’ont pas pu faire le déplacement, ce sont Zemmama Mehdi Mohammed, Directeur Exécutif Business du Groupe Addoha et Iben Khayat Zouggari Khalid, Directeur Général Régional et Membre du Comité Exécutif de la Société CIMAF. Considérées comme des personnalités d’exception, les récipiendaires ont contribué fortement à la résorption du déficit de logements en Côte d’Ivoire.

Pour leur engagement et leur professionnalisme remarquables, comme le souligne le diplomate ivoirien, au service de l’amitié et de la coopération ivoiro-marocaine, il a plu au Président de la République, de leur distinguer dans l’Ordre National du Mérite Ivoirien. Cet Ordre Honorifique de Côte d’Ivoire, créé en 1970, récompense les mérites distingués acquis dans une fonction publique, civile, militaire ou privée.

Forte présence

Pour comprendre la portée de cette distinction, il faut dire que le groupe Addoha est signataire avec le gouvernement ivoirien, d’une convention portant réalisation, d’ici 2030, de vingt-deux mille (22.000) logements de type social, économique, de moyen et haut standing. Joignant l’acte à la parole, l’entreprise a récemment remis à deux mille cent quatre-vingt-trois (2.183) acquéreurs, les clés de leurs maisons.

Cette forte présence du groupe Addoha en Côte d’Ivoire, selon ses dirigeants, est sa façon de participer à la dynamique de coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, de renforcer le niveau d’intégration économique des deux pays et de leur permettre de mieux exploiter leurs immenses potentialités.

Sans compter qu’au total, la contribution des opérateurs économiques privés marocains exerçant en Côte d’Ivoire a permis de hisser le Maroc dans le top 3 des investisseurs étrangers de la Côte d’Ivoire en 2015 et a énormément favorisé le renforcement des liens d’amitié et de coopération économique entre nos deux pays. Ce qui fait dire à l’Ambassadeur que la coopération séculaire et historique, entre la Côte d’Ivoire et le Maroc, « se porte bien et même très bien ».

En effet, les relations maroco-ivoiriennes connaissent un dynamisme remarquable avec notamment six visites royales, lesquels ont été marqués par la signature d’une panoplie de conventions de partenariat et la tenue de plusieurs forums économiques.

Depuis 2014, plus de 120 projets ont été lancés dans plusieurs secteurs : éducation, transport, finances, industrie, pêche maritime et agriculture, impliquant plus de 50 acteurs marocains s’activant en Côte d’Ivoire et qui ont conclu des partenariats avec quelque 80 opérateurs ivoiriens. Pour les deux Etats, il s’agit d’une coopération réussie déjà que sur les 120 projets, 45 sont déjà finalisés. Il faut aussi souligner que l’intérêt particulier qu’accorde le Maroc à la bonne réalisation des différents projets lancés avec la Côte d’Ivoire, conformément à la démarche du Royaume, lequel prône une coopération Sud-Sud mutuellement avantageuse.

Partenariat renforcé

On ne peut également passer sous silence le grand Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody à Abidjan que réalise Marchica Med. Ce projet d’envergure, lancé en 2016 par SM le Roi Mohammed VI et le Président Ouattara, porte sur la réhabilitation écologique de la baie ; la réalisation de barrages, d’un canal et d’ouvrages hydrauliques et maritimes ; la construction d’infrastructures routières, d’ouvrages de franchissement et d’un viaduc; la réalisation d’une marina et d’un parc urbain. Il a aussi pour objectif la valorisation et l’aménagement de la Baie de Cocody ainsi que son bassin versant.

Enfin, rappelons que le Groupe Addoha, à travers sa filiale Douja Promotion, exporte son expertise et son savoir-faire en termes de construction, financement et commercialisation de logements sociaux, économiques et de standing. En Côte d’Ivoire, Douja Promotion est une société anonyme de droit ivoirien au capital de 301 440 000 FCFA, créée en février 2012 dont le siège social est à Yopougon Locodjro.

Ses activités portent sur la construction de 22.000 logements dans le cadre d’une convention signée avec le gouvernement pour une enveloppe d’investissement globale de 430 milliards de FCFA. A ce jour, Addoha CI a lancé sept programmes immobiliers, BelleVue Resort (Prestigia), Cité des Orchidées, Lagoona City, Green City, Cité de L’espérance, Les Jardins d’Angré et Florida City, confirmant son engagement pour développer de nouvelles zones urbaines.

Wolondouka SIDIBE

Anas Berrada, DG du Groupe Addoha et Addoha RCI

Investissement au service de la coopération continentale: Des entrepreneurs marocains décorés par le gouvernement ivoirien

«Participer à la dynamique de l’immobilier en Afrique de l’Ouest»
 
- C’est avec un sentiment de fierté et de satisfaction qu’a accueilli Anas Berrada, Directeur Général du Groupe Addoha et Addoha RCI, la décoration de ses collaborateurs par le gouvernement ivoirien.

- Que vous inspire-t-il cette cérémonie de décoration ?

- C’est une grande émotion mais aussi une grande fierté car les pays africains frères savent rendre hommage au travail accompli. Cette décoration de notre vice-présidente nous donne plus de courage et de joie d’aller de l’avant mais aussi à nous investir dans d’autres pays de l’Afrique comme c’est le cas en Côte d’Ivoire.


- Comment le groupe Addoha contribue-t-il au renforcement de la coopération entre le Maroc et le reste des pays africains ?


- Pour nous au groupe Addoha, nous sommes engagés dans le secteur de l’immobilier en Afrique de l’Ouest. Nous souhaitons développer des logements sociaux, des logements économiques à bas coûts, abordables et de qualité pour les populations de nos pays frères. Nous avons développé cette expertise il y a de cela plus 25 ans. Nous avons réalisé plus de 300 000 logements au Maroc.

Donc à partir de notre expérience, on peut contribuer à développer le partenariat entre notre pays, le Maroc, et le reste des Etats du continent en travaillant main dans la main avec les gouvernements et nos partenaires pour développer le secteur de l’immobilier et de l’urbanisation. Il y a un grand besoin car il y a un grand déficit de logements qu’il faut combler. Et le groupe Addoha est disposé à participer à la réalisation de ce grand chantier en Afrique de l’Ouest.


- Qu’en est-il de vos implantations ainsi que de vos filiales en Afrique ?


- Aujourd’hui, nous sommes présents en Côte d’Ivoire, qui est notre principal pays en développement actuellement. Nous sommes aussi présents au Sénégal, en Guinée. Nous démarrons notre développement au Ghana ainsi que dans d’autres pays de la sous-région notamment au Bénin.

Concrètement, nous sommes déjà à 26 000 logements en Côte d’Ivoire, 3 000 en développement en Guinée et nous allons démarrer un programme de 3000 logements au Ghana ainsi que 1000 au Sénégal. Aujourd’hui, l’Afrique de l’Ouest est une part très importante dans nos activités et va aller en croissance. Il faut dire que nous avons un concept et une marque qui sont forts. Nous nous entourons des meilleurs experts pour proposer des logements à des prix abordables en optimisant les coûts de réalisation.

 

Propos recueillis
par Wolondouka SIDIBE