L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal


   



Actu Maroc

Investissement : Le Congo présente ses opportunités aux entreprises marocaines


Rédigé par S.M le Vendredi 6 Mai 2022

En présence du ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, Casablanca a abrité, jeudi 5 mai, le Roadshow « Congo, terre d’opportunités », organisé par le ministère congolais de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé.



Dans le cadre de la promotion des investissements en République du Congo, le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso, a présenté hier, jeudi 5 mai, lors de son roadshow au Maroc, les opportunités qu’offre l’économie congolaise aux acteurs économiques du Royaume. 

L’événement s’est tenu en présence de plusieurs responsables marocains, notamment le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.
 
Cette rencontre a réuni plus de 200 acteurs publics et privés autour de deux panels. Placé sous le thème « Maroc-Congo : vers une communauté de destins économiques », le premier panel a connu la participation de Ali Zerouali, Vice-Président de la Commission Afrique de la CGEM et Directeur de la Coopération internationale chez MASEN, et de Lamia Merzouki, DGA de CFC.
 
Le second panel, intitulé « Partenariats Public-Privé : le Congo affiche ses ambitions », a été marqué par les interventions de Innocent Dimi, Conseiller PPP de Denis Christel Sassou-Nguesso, Abid Badil, CEO, Ux Centers, et de Saloua Karkri Belkeziz, Vice-Présidente de l’ASMEX en charge de l’Afrique.
 
S’exprimant à l’issue de cette rencontre, le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, a déclaré que « nous pourrons, ensemble, réaliser des grands projets au regard à la fois des prédispositions, des atouts de notre économie et de la volonté de notre gouvernement de promouvoir des financements innovants ».  Et d’ajouter que « tout ceci offre d’innombrables niches d’investissements pour notre pays qui a l’avantage d’avoir, rappelons-le, un cadre économique favorable et une fiscalité attractive ».
 
Après avoir exposé le Plan National de Développement de son pays, il a exprimé son souhait ardent de voir les entreprises marocaines venir investir au Congo, dans le cadre d’un partenariat public-privé, tout en appelant à privilégier la coopération Sud-Sud.



Dans la même rubrique :
< >