Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Interview avec Intissar Haddiya « Mon écriture s’apparente au réalisme comme principal mouvement littéraire »


Rédigé par Abdallah BENSMAÏN le Mercredi 6 Octobre 2021



Interview avec Intissar Haddiya « Mon écriture s’apparente au réalisme comme principal mouvement littéraire »
- Quels sont les livres et les auteurs qui vous semble avoir marqué votre imaginaire en général, d’écrivain en particulier ?

- Les livres et les auteurs qui ont marqué mon imaginaire de lectrice et d’écrivaine ? Oh ! il y en a plusieurs. Mais si je devais en citer quelques-uns, je dirais sans hésiter : Toni Morisson dans l’oeil le plus bleu ; Sula ; Beloved… Stefan Zweg avec Conscience contre violence ; Vingt-quatre heures dans la vie d’une femme ; Voyage dans le passé….Des écrits d’une profondeur et d’une justesse inégalées; Alan Paton dans Pleure ! Ô pays bien-aimé, véritable manifeste pour la dignité humaine. Et puis il y a Dostoïevski qui m’a tellement fait voyager entre Moscou et Saint-Pétersbourg, avec Les frères Karamazov, Crime et châtiments, Le joueur, L’idiot, Les pauvres gens ; Souvenirs de la maison des morts…


-Quel mouvement littéraire, romanesque, poétique ou de pensée, vous semble marquer votre démarche d’écrivain ?

- J’écris le roman social en m’inspirant de faits et drames de la vie réelle, que je raconte en les saupoudrant de fiction et de suspense. Mes lecteurs trouvent souvent dans mes personnages une ou plusieurs personnes de leur entourage social. Je dirais que mon écriture s’apparente au réalisme comme principal mouvement littéraire régissant ma démarche d’écrivaine.


-Avant ou pendant l’écriture de votre première oeuvre, fréquentiez-vous des écrivains ? Pouvez-vous en citez quelques noms ?

- Non, non pas du tout. Je n’ai pas eu ce privilège. Ceci étant, J’estime avoir fréquenté nombre d’auteurs à travers leurs écrits, la manière dont ils choisissent le dénouement des intrigues, la construction de leurs personnages et les thèmes qu’ils traitent.


- Vous est-il arrivé de penser à écrire comme tel ou tel écrivain, lequel ou lesquels ?

- Non, car j’estime que l’écriture est avant tout une aventure personnelle, un exercice de liberté, une quête de sens. Une expérience que chaque auteur vit à sa manière en y injectant son ressenti, sa vision et ses propres convictions. On pourrait à la limite s’inspirer des écrits d’un auteur, de son style sans essayer pour autant d’écrire comme lui. Cela dénaturerait l’essence même et la finalité de l’écriture.

 
Propos recueillis par : Abdallah BENSMAÏN