L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Interview avec Hicham Kitane : « Le commerce électronique en Afrique reste inférieur à 1% »


Rédigé par Rime Taybouta le Mercredi 13 Avril 2022

Considérée comme la première société de livraison de colis au monde, Jumia unit les efforts pour développer les services de livraison aux entreprises comme aux consommateurs. Explications avec Hicham Kitane, directeur général Jumia Services.



Interview avec Hicham Kitane : « Le commerce électronique en Afrique reste inférieur à 1% »
- En 2020, Jumia a lancé son réseau logistique dédié aux entreprises. Quel est le bilan d’une telle initiative ?

- Jumia s’est attelée, depuis son démarrage au Maroc, à étoffer son réseau logistique, lequel compte aujourd’hui parmi les plus étendus et les plus performants au niveau national. Ce réseau s’étend à plus de 40 villes du Royaume et permet de livrer partout au sein des grandes et moyennes métropoles marocaines en moins de 24 heures. En 2020, l’idée est naturellement venue de proposer ce service aux entreprises au sein d’un marché friand en prestations logistiques de qualité.

Aujourd’hui, Jumia compte plus d’une centaine d’actifs issus de différents secteurs d’activité (tech et équipement, textile, PGC, industriels et commerçants). Tous les jours, Jumia achemine plusieurs milliers de colis partout à travers le territoire national.

L’offre de Jumia s’articule autour de 4 axes clés : un service de messagerie dédié aux colis, un service de messagerie palettes (LTL – Lessthan Truckload), un service d’affrètement camions (FTL - Full Truck Load) et un service de gestion des opérations en entrepôt (réception, mise en stock, préparation des commandes, services à valeur ajoutée).

Basée sur une proposition tarifaire qui figure parmi les plus compétitives du marché et articulée autour de performances opérationnelles qui sont aux standards internationaux, l’offre de Jumia se démarque par sa digitalisation avancée : intégration API, traçabilité en temps réel des opérations, digitalisation de l’échange de documents (BLs, factures, …). Il s’agit là de différenciateurs clés qui ne manquent pas de produire des impacts directs et extrêmement positifs sur la performance de nos clients (réduction et variabilisation des coûts, réduction des cycles de recouvrement, contrôle des opérations, etc.).


- La crise sanitaire a été un malheur pour certains secteurs et opérateurs, mais a profité à d’autres. Côté chiffres, comment Jumia s’en est sortie ?

- La crise sanitaire a été un révélateur de robustesse des modèles économiques, puisqu’elle a clairement permis d’accélérer la transformation numérique au niveau de plusieurs secteurs. Par ailleurs, le commerce en ligne a joué un rôle clé durant cette période et a représenté une alternative très crédible qui a fortement permis de juguler la propagation du virus, grâce par exemple aux livraisons sans contact. L’industrie du e-commerce demeure, toutefois, une activité à fort potentiel.

Malheureusement, la part du commerce électronique en Afrique reste inférieure à 1% comparativement à des marchés tels que les Etats-Unis ou la Chine, qui affichent des parts respectives de 12% et de 20%. Par ailleurs, les perspectives et projections relatives au commerce électronique dans les prochaines années sont toutes extrêmement positives et annoncent encore de beaux jours.


- Nous vivons aujourd’hui au crépuscule de la crise Covid, quels sont les chantiers qui sont à présent prioritaires pour Jumia Services pour une relance post-Covid ?

 - L’objectif de Jumia Services est de continuer toujours autant à apporter le meilleur service au meilleur coût à ses clients. Raccourcir nos délais de livraison, être en mesure de livrer le lendemain même pour des commandes tardives, étendre davantage notre réseau pour être au plus proche de nos vendeurs et nos clients, rendre l’expérience de retour encore plus agréable pour nos clients, tels sont nos chantiers prioritaires.


- En tant que catalyseur économique, quels sont les mesures et initiatives lancées par Jumia pour l’accompagnement des TMPE ? 

- Pour rappel, Jumia gère un portefeuille de plusieurs milliers de vendeurs. Pour tous ces commerçants, Jumia représente un road-to-market important puisqu’elle leur permet de vendre leurs produits sur l’ensemble du territoire et de toucher des millions de clients potentiels.

Notre marketplace apporte une nouvelle dimension au e-commerce au Maroc, puisqu’elle permet à tous les acteurs opérant sur le sol marocain, qu’il s’agisse de marques internationales, de PME ou de petits commerçants, d’agrandir leur marché en écoulant tous leurs produits en ligne.

Dans le détail, Jumia apporte à ses vendeurs un support adapté de l’achat à la livraison, en passant par le service clientèle. Les vendeurs bénéficient de l’expertise marketing et logistique de la marketplace afin de conquérir de nouveaux marchés.

Jumia permet également aux vendeurs d’avoir accès à une communauté composée de plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques par mois, tout en leur offrant un levier de communication online et offline qui leur permet de renforcer leur notoriété et de booster leurs ventes.




Recueillis par Rime TAYBOUTA
 


Jumia, des résultats mitigés, mais prometteurs
 
Créé en mai 2012, Jumia est le site e-commerce N° 1 au Maroc dont l’objectif et la vision sont de fournir le plus large assortiment au meilleur prix pour tous les Marocains. Le site web est incontestablement l’une des premières destinations de shopping en ligne dans le pays, avec 8,5 millions de visites mensuelles, 3000 vendeurs et plus de 300.000 produits. C’est ainsi qu’il a décroché une place parmi les Top 10 des sites les plus visités au Maroc.

Malgré l’essor du e-commerce, le géant africain du e-commerce Jumia n’a, cependant, pas encore atteint la rentabilité suite à la baisse de plusieurs indicateurs clés : le chiffre d’affaires a baissé de 6%, alors que la marge brute a augmenté à 11 % avec une diminution de l’EBIDTA ajustée (24 %).

A fin mars 2021, les consommateurs actifs de la place de marché ont augmenté de 7 % à 6,9 millions. De plus, après deux trimestres consécutifs de baisse, les commandes sont reparties à la hausse de 3 % pour atteindre 6,6 millions. En revanche, le volume brut de marchandise a baissé de 13 % par rapport à l’an dernier et s’est établi à 108,2 milliards FCFA. La plateforme a vu sa base d’utilisateurs croître de 12% en 2020, passant de 6,1 millions de clients en 2019 à 6,8 millions.

Avec 700.000 nouveaux clients, contre 2 millions l’année précédente. En termes de commandes passées sur la plateforme, Jumia a connu une baisse de 3% sur un an, passant de 8,3 millions au quatrième trimestre 2019 à 8,1 millions à la même période de l’année écoulée.

« Nos résultats du premier trimestre reflètent de solides progrès vers la rentabilité. Les moteurs restent cohérents : sélectifs et une croissance d’utilisation disciplinée, une monétisation progressive et une discipline continue des coûts », ont commenté Jeremy Hodara et Sacha Poignonnec, co-directeurs généraux de Jumia.
 








🔴 Top News