Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Intempéries : Des morts en Algérie et Tunisie suite à de violentes inondations


Rédigé par La rédaction le Lundi 25 Octobre 2021

Le nord de l’Algérie et de la Tunisie sont touchés depuis ce week end par de fortes intempéries. Des orages violents ont déjà frappé le nord de ces deux pays maghrébins.



Hier, le nord de l’Algérie a subi de violents orages. À la station d’Alger-port, il est tombé 42 mm de pluies en 1 heure. Dans le quartier d’Hydra, ce sont 76 mm de pluies qui sont tombés. À Aïn-Benian, le cumul est encore plus impressionnant, puisqu’il est tombé 216 mm d’eau ! Un orage d’une intensité exceptionnelle s’est abattu sur la région d’Alger hier.

À Aïn-Benian, commune limitrophe située à l’ouest de la capitale, il est tombé 216 mm de pluies en 3 heures, équivalant à 4 mois de précipitations pour un mois d’octobre ! Les intempéries qu’ont connues plusieurs wilayas du pays ont provoqué une première victime à Alger. Une autre a également été enregistré à Mostaganem à la suite d’un accident de la route.

Selon un responsable de la protection civile, qui s’est exprimé sur les chaines de télévisions, dimanche, le corps d’une femme de 52 ans a été retrouvé à Saoula, dans la capitale, par des éléments de la protection civile. Celui d’une deuxième personne est toujours recherché, ajoute-t- on de même source.

Les deux personnes étaient à bords d’un véhicule qui a été emporté par les eaux. A Mostaganem, une personne est décédée alors que sept autres ont été blessées dans quatre accidents, indique la direction locale de la protection civile, dans quatre accidents survenus suite à ces intempéries.

Trois morts à déplorer aussi en Tunisie

En Tunisie, trois personnes sont mortes dans les inondations qui ont touché plusieurs régions du pays dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué dimanche le porte-parole de la Protection civile, Moez Triaa. Les corps des trois victimes ont été retrouvés dimanche.

A Thala, une ville dans le nord-ouest défavorisé de la Tunisie, deux jeunes de 20 et 27 ans sont morts après que leur voiture a été emportée par les eaux. La troisième victime, un jeune de 24 ans, est mort à Borj Chakir, une localité près de Tunis. La Tunisie pâtit de ses infrastructures « détériorées » selon des hauts responsables de l’Etat, avec des systèmes d’évacuation d’eau bouchés, une urbanisation mal structurée et des égouts débordants.

Dimanche et lundi, le nord-est de l’Algérie et surtout le nord de la Tunisie ont été les plus exposés aux fortes intempéries. Entre dimanche et mardi, la météo annonce entre 40 à 100 mm d’eau avec localement des cumuls de 200 à 300 mm, notamment sur les zones côtières proches des reliefs. Le nord de la Tunisie est d’ailleurs en alerte maximale. Ces pluies intenses et ces orages risquent d’entraîner la montée rapide des cours d’eau descendant des reliefs, avec des risques de crues.