Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Intelligence artificielle: Les Etats arabes en quête d’une intégration de plain-pied


Rédigé par Chaimae BARKI le Dimanche 6 Juin 2021

Lors d’un atelier sur « l’impact économique et industriel des applications de l’intelligence artificielle dans le monde arabe », les Etats arabes ont appelé à une révolution technologique dont l’intelligence artificielle est l’épine dorsale. Détails.



Organisé via visioconférence en coopération avec l’Organisation universitaire Talal Abu-Ghazaleh pour l’Innovation, le rôle pivot de cet atelier était d’apporter une vision globale aux décideurs arabes en vue de mettre au point des stratégies visant une exploitation optimale des opportunités liées aux nouvelles technologies numériques.

Dans ce sillage, le directeur général de l’Organisation arabe pour le développement industriel et des mines (OADIM), Adil Sakr, a souligné que les Etats arabes sont invités à trouver les meilleurs moyens de s’approprier les différentes technologies inhérentes à l’intelligence artificielle afin de les mettre au service du développement du secteur industriel, avant de noter que « les Etats arabes sont devant une inestimable opportunité pour tirer pleinement profit du progrès scientifique et technique découlant de la révolution numérique ». Et d’étayer : « Ils ont tous les atouts, économiques et humains, leur permettant de parvenir à cette fin ».

Nombre d’Etats arabes ont commencé à élaborer des plans et stratégies d’intelligence artificielle dans plusieurs secteurs économiques, notamment l’industrie, que ces pays veulent mettre à niveau pour intégrer de plain-pied dans la quatrième révolution industrielle.

M. Sakr a affirmé que l’OADIM a veillé, depuis sa création, à accorder un intérêt tout particulier aux industries futures qui se basent sur la science et le savoir comme prélude au développement industriel, faisant observer que le Monde a connu une évolution technologique accélérée à la lumière de la 4ème révolution industrielle.

Les softwares de l’intelligence artificielle ont jeté les bases d’un nouveau et différent monde qui aura un impact sur l’avenir des secteurs économiques, industriels, techniques, médical, pédagogique et autres, a-t-il soutenu.

En plus des défis de la 4ème révolution industrielle et de l’intelligence artificielle, plusieurs thématiques ont été au centre des discussions des participants à cet atelier, notamment le guide de l’élaboration des politiques de l’intelligence artificielle, le rôle de la transformation numérique dans le changement des business model, outre l’impact de l’intelligence artificielle sur les métiers de demain.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juin 2021 - 13:47 Bac : les filles se démarquent