Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Instagram: La version pour enfants fait toujours polémique


Rédigé par M. K. le Lundi 19 Avril 2021

Plusieurs associations et personnels de santé, experts dans les domaines de l’enfance tirent la sonnette d’alarme concernant Instagram Kids. De son côté, Facebook promet que la plateforme garantira la sécurité des enfants.



Facebook a annoncé travailler sur un service destiné aux enfants de moins de 13 ans : Instagram Kids. Cette nouvelle version d’Instagram, qui est pour l’heure à l’étape de développement, inquiétait déjà la semaine dernière des membres du Parti démocrate aux États-Unis. Dernièrement ce sont 35 associations de défense des consommateurs et 64 experts en développement pour l’enfant qui ont adressé une lettre à Facebook, réclamant l’abandon du projet.


Instagram Kids inquiète les experts


Bien que la plateforme ne soit pas encore en ligne, Instagram Kids interpelle. Dans une lettre ouverte écrite par l’association Campaign for a commercial-free childhood (CCFC), des experts attestent que les réseaux sociaux représentent des facteurs de risques pour la santé physique et le bien-être des enfants. La lettre affirme qu’Instagram « exploite la peur de manquer quelque chose et le désir d’approbation des pairs pour encourager les enfants et les adolescents à vérifier constamment leurs appareils et à partager des photos avec leurs followers ». Ajoutant, qu’en plus « l’accent mis sans relâche par la plateforme sur l’apparence, la présentation de soi et l’image de marque représente un défi pour la vie privée et le bien-être des adolescents ».


L’association explique que des études ont prouvé que les réseaux sociaux et le temps d’écran excessif chez les enfants participent au développement de plusieurs dangers, un risque de dépression, voire des pensées suicidaires. Elle précise qu’une version d’Instagram pour enfants ne va pas améliorer ces problématiques. En plus, les enfants entre 10 et 12 ans se servent déjà d’Instagram malgré la majorité imposée lors de l’inscription, alors une version pour mineure a peu de chance de les convaincre. 


Facebook tente de rassurer


Face à ces inquiétudes, l’une des porte-parole de Facebook Stéphanie Otway a répondu que « nous venons de commencer à explorer une version d’Instagram pour les jeunes adolescents. Nous convenons que toute expérience que nous développons doit donner la priorité à leur sécurité et à leur vie privée, et nous consulterons des experts en développement de l’enfant, en sécurité et en santé mentale des enfants, ainsi que des défenseurs de la vie privée », explique-t-elle. Elle ajoute que les équipes de Facebook étudient «de nouvelles méthodes de vérification de l’âge pour empêcher les moins de 13 ans d’accéder à Instagram » et se penchent sur « la possibilité d’offrir aux enfants une expérience Instagram adaptée à leur âge et gérée par les parents ».

 


  


Dans la même rubrique :
< >