L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Indice mondial des prix des logements de Knight Frank : Le Maroc dernier de la classe


Rédigé par A. CHANNAJE le Jeudi 24 Mars 2022

Le Maroc pointe au bas du classement dans le "Global Real Estate Index" (Indice mondial de l'immobilier), affichant une baisse des prix de -6,3% en 2021 par rapport à l’année d’avant.



Développé par le cabinet de conseil britannique Knight Frank, l'indice suit les performances de 56 grands marchés nationaux du logement dans le monde à l'aide des données officielles des banques centrales ou des bureaux nationaux de statistiques de chaque pays.

Dans sa nouvelle édition, se basant sur le pourcentage de variation en glissement annuel à la fin du quatrième trimestre 2021, le Maroc pointe au 56e rang contre la 17ème place quatre ans auparavant, affichant une baisse des prix de -6,3% en 2021 par rapport à l’année d’avant. « Seuls trois marchés ont vu les prix baisser en 2021 : la Malaisie, Malte et le Maroc », souligne le think tank britannique.

Ces données sur le Maroc, faut-il le souligner, corroborent avec celles de Bank Al-Maghrib, communiquées durant février dernier, qui ont fait état d’une baisse de 6% l’indice des prix des actifs immobiliers. Cette dépréciation a concerné l’ensemble des catégories de biens, avec des taux de 7,6% pour le résidentiel, de 3,7% pour les terrains et de 5,2% pour les biens à usage professionnel. Ainsi, le nombre de transactions a marqué un repli de 14,7% reflétant des baisses de 16,8% pour les biens résidentiels et de 16,5% pour les terrains et une hausse de 6,5% pour les biens à usage professionnel.

Force de noter qu’en Afrique, deux pays seulement, à savoir le Maroc et l’Afrique du sud qui figurent dans ce classement de Knight Frank.

La Turquie domine le classement
 
À l'échelle mondiale, Knight Frank note que les prix des logements ont augmenté de 10,3 % en moyenne en 2021. Dans cette évolution, la Turquie continue de dominer le classement avec une progression de 59 % en 2021. « Cependant, si l'on déduit l'inflation turque de 36 % à la fin de 2021 (54 % à la fin de février 2022), l'Australie avance en termes réels avec la croissance des prix de 17,5 % », précise Knight Frank.

« Les dix marchés qui ont connu la plus forte augmentation des prix des logements depuis le début de la pandémie sont en grande partie des marchés développés où les gouvernements sont intervenus pour soutenir les économies et, dans certains cas, les marchés du logement via des congés hypothécaires ou des programmes de subventions », ajoute la même source.

Côté perspectives, Knight Frank prévoit une croissance plus modérée du marché immobilier mondial en 2022 « à mesure que les risques augmentent ».
 

A. CHANNAJE
 








🔴 Top News