L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Immobilier : les prix quasi stables, mais les transactions reculent


Rédigé par Mohamed Elkorri Jeudi 17 Août 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré une quasi-stagnation au deuxième trimestre 2023, en glissement annuel, indiquent Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).



Cette quasi-stagnation reflète les progressions des prix des terrains (0,9%) et des biens à usage professionnel (2,1%) et la baisse des prix des biens résidentiels (0,5%), précisent BAM et ANCFCC dans une note sur la tendance globale du marché immobilier au cours du deuxième trimestre 2023. Pour ce qui est du nombre de transactions, il a marqué un recul de 4,9%, recouvrant des baisses de 4,7% pour les biens résidentiels, de 6,9% pour les terrains et de 3,2% pour les biens à usage professionnel, fait savoir la note.
 
Par catégorie d’actifs, les prix du résidentiel ont reculé de 0,5%, résultat de la baisse de 0,4% des prix des appartements et de 5,7% de ceux des villas et de la hausse de 0,7% de ceux des maisons. Pour ce qui est des transactions, leur nombre a affiché un repli de 4,7%, reflétant des diminutions de 4,8% pour les appartements et de 5,9% pour les maisons et une progression de 7,9% pour les villas.
 
Pour leur part, les prix du foncier se sont appréciés de 0,9%, et le nombre de transactions a baissé de 6,9%.
 
S’agissant des biens à usage professionnel, leurs prix ont augmenté de 2,1%, avec une hausse de 2,4% pour les locaux commerciaux et de 0,6% pour les bureaux.
 
Pour leur part, les transactions ont affiché un recul de 3,2%, reflétant une diminution de 7,5% des ventes des locaux commerciaux et une progression de 21% de celles des bureaux.
 
Par ville, BAM et l’ANCFCC font ressortir que les prix ont connu une hausse, en glissement trimestriel, à Marrakech de 0,7% et ont stagné à Casablanca, tandis qu’à Rabat et Tanger, ils ont enregistré des baisses respectives de 3,7% et 0,7%.
 
Pour rappel, l'ANCFCC a enregistré de bonnes performances durant l’année 2022, en réalisant  un chiffre d’affaires de 8,03 milliards de dirhams (MMDH) en 2022. L'Agence a établi en 2022, 438.258 titres fonciers, dont 188.664 issus de l’Immatriculation foncière d’ensemble (IFE) en milieu rural, soit une hausse de 5% par rapport à l’année 2021.
 
De plus l’ANCFCC a couvert 667.084 ha par l’immatriculation foncière. En 2022, elle a également versé 4 MMDH au budget général de l’État et a réalisé un bénéfice net comptable hors amortissements de 1,107 MMDH.
 








🔴 Top News