L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Immobilier : Radioscopie d'un marché toujours en rétablissment


Rédigé par Kawtar Chaat le Mardi 24 Mai 2022

Le marché immobilier au Maroc connait une baisse de l'offre et une légère hausse des prix, selon le site Mubawab, qui fait état des développements du secteur immobilier marocain au premier trimestre 2022.



 

Dans son bilan du marché immobilier, Mubawab a indiqué que le prix moyen au mètre carré des appartements au Maroc est estimé à 10.300 dirhams, dans un contexte marqué par une légère hausse au premier trimestre 2022.

 

L'offre des appartements neufs et anciens a baissé de -2%, tandis que la demande a augmenté de 11,5% sur le premier trimestre. Ainsi, les prix des villas anciennes ont augmenté de 1 %. Quant aux appartements anciens, leurs prix ont augmenté de 8 %. Sur une base annuelle, le prix total des biens anciens a augmenté de 2% avec une hausse de 3% pour les appartements et une baisse de 1% pour les villas, ajoute la même source.

 

S'agissant du prix du neuf, il s'aligne avec les mêmes anciennes tendances. Au premier trimestre 2022, le prix total des constructions neuves a augmenté de 6 %, avec une baisse de 5 % pour les villas et une hausse de 8 % pour les appartements. Sur une base annuelle, le prix total des logements neufs a bondi de 10 % en moyenne, sous l'effet d'une baisse de 1 % pour les villas et d'une hausse de 10 % pour les appartements.

 

Le bilan révèle que le premier trimestre 2022 se conclut par une hausse de l'Indice Mubawab des Prix qui a connu augmentation de 1,57% par rapport à février 2022. "Actuellement, nous sommes au même niveau de prix qu'en juin 2019, avec une hausse en valeur de 4,41% par rapport à la même période de l'année précédente, soit le gain de 4 points de l'IPM", précise-t-on.

 

Agadir, Rabat, Dar Bouazza et Fès sont les villes où les prix des appartements sont les plus stables, avec de légères variations de prix entre -1% et +1% .Quant aux villas, les villes de Casablanca, Témara et Rabat affichent une certaine stabilité des prix pour ce premier trimestre, avec des évolutions oscillant entre +/- 4%.

 

Quid des prix attendus ?

 

Les prix devraient changer dans les villes de Casablanca et Rabat en juin 2022. Pour Casablanca, les prix des appartements devraient connaître une légère augmentation. En revanche, Mubawab a indiqué que les prix à Rabat devraient baisser de 0,84%. La ville d'Agadir suit le même schéma d'évolutions que Rabat. Ainsi, en juin 2022, les prix des appartements devraient baisser de 2,43%.

 

"Outre les évolutions des prix dans les villes et l'analyse de la dynamique du marché immobilier sur le digital, l'offre et la demande sont également des indicateurs intéressants sur lesquels nous nous penchons pour enrichir notre analyse. Ainsi, il ressort que l'offre a connu une baisse de 3,95% durant le premier trimestre 2022. La demande, quant à elle, s'est dépréciée de 1,2%. Le dernier indicateur à surveiller est le potentiel de croissance dans les villes principales. Ce premier trimestre, le potentiel de croissance est toujours existant, c'est-à-dire que la proportion de la demande par rapport à celle de l'offre est avantageuse pour de nouvelles opportunités de croissance. Par exemple, sur la seule ville de Marrakech, la demande est presque 3 fois plus importante que l'offre !", conclut Kevin GormandCEO et co-fondateur du Groupe Mubawab.