L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Immobilier : BAM et l’ANCFCC décryptent les tendances du marché


Rédigé par A. CHANNAJE Dimanche 21 Mai 2023

Au 1er trimestre 2023, les prix des terrains ont augmenté de 0 9%, tandis que ceux des appartements, des maisons et des villas ont baissé de 0,2%.



L’indice des prix des actifs immobiliers a enregistré, au 1er  trimestre 2023, une hausse trimestrielle de 0,3%, recouvrant des progressions des prix des terrains de 0,9% et des biens à usage professionnel (locaux commerciaux et bureaux) de 1,1% et une baisse des prix du résidentiel (appartements, maisons et villas) de 0,2%, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l'Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC).

Dans une publication retraçant la tendance globale du marché immobilier au cours du 1er trimestre 2023, BAM et l’ANCFCC relèvent que le volume des transactions a connu une baisse de 14,8%, reflétant des replis de 17,3% pour les biens résidentiels, de 10,6% pour les terrains et de 3,7% pour les biens à usage professionnel.

Par ville, l’analyse de la tendance du marché immobilier montre qu’à Rabat, les prix ont augmenté de 5%, en lien avec les hausses des prix des biens résidentiels (4,3%) et de ceux des terrains (23,1%).

En revanche, les prix des actifs à usage professionnel ont accusé une baisse (6,6%). Pour leur part, les transactions ont enregistré une baisse trimestrielle de 1,4%, recouvrant des diminutions pour les biens résidentiels (1,9%) et pour les terrains (17,4%) et une augmentation pour les actifs à usage professionnel (24,3%).
 
Repli des ventes à Casablanca et Tanger
 
A Casablanca, les prix ont, par contre, baissé de 0,1% d’un trimestre à l’autre, reflétant une diminution de 4,9% pour les terrains et des hausses de 0,3% pour le résidentiel et de 0,1% pour les biens à usage professionnel.

En parallèle, les ventes ont marqué un repli de 17,4%, reflétant les baisses des transactions des biens résidentiels (17,9%), des terrains (3,3%) et des actifs à usage professionnel (20,8%).
Toutefois, au niveau de la ville de Marrakech, les prix ont connu une hausse de 0,7%, recouvrant les accroissements de 3,3% des prix des terrains et de 0,3% de ceux des actifs à usage professionnel et le repli de 2,2% de ceux des biens résidentiels.

En parallèle, les transactions ont enregistré une baisse de 13,6%, reflétant des diminutions de 18,7% des ventes des biens résidentiels et de 9,6% de celles des terrains et une hausse de 24,9% de celles des biens à usage professionnel.

A Tanger aussi, l’indice des prix a baissé de 0,7%, en relation avec les baisses de 1,2% des prix du résidentiel et de 0,8% de ceux des actifs à usage professionnel. Les prix des terrains ont progressé de 0,4%. Pour leur part, les ventes ont enregistré un recul de 16,2%, recouvrant des baisses de 19,5% pour le résidentiel et de 7,8% pour les terrains et une hausse de 7,7% pour les biens à usage professionnel.

Par catégorie d’actifs, en glissement trimestriel, les prix du résidentiel ont diminué de 0,2%, en relation avec les diminutions de 0,2% des prix des maisons et de 1,2% de ceux des villas. Les prix des appartements ont stagné, précisent BAM et l’ANCFCC, faisant observer que les transactions ont connu un repli de 17,3%, recouvrant des baisses de 17,5% pour les appartements, de 18% pour les maisons et de 4,2% pour les villas.
 
Hausse du foncier 
 
Pour ce qui est du foncier, BAM et l’ANCFCC signalent, qu’en glissement annuel, les prix des terrains ressortent en hausse de 0,9% et le nombre de transactions a connu une baisse de 10,6% d’un trimestre à l’autre.

En glissement annuel, les prix du foncier se sont appréciés de 2%, et le nombre de transactions a stagné.

S’agissant du commercial, la même source indique qu'en glissement trimestriel, l’indice des prix des biens à usage professionnel a affiché un accroissement de 1,1%, recouvrant une augmentation de 1,3% pour les locaux commerciaux et une baisse de 0,6% pour les bureaux.

Quant au nombre de transactions, il a enregistré une baisse de 3,7%, reflétant une diminution de 7,4% pour les locaux commerciaux et une progression de 18,5% pour les bureaux.
 
A.CHANNAJE



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News