Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Tribune libre

Humeur : Rien ne se perpétue … Messi non plus


Rédigé par Achraf EL OUAD le Vendredi 6 Août 2021

Après plus de deux décennies sur la belle pelouse du Camp Nou et sous les cris affectueux de ses gradins, le moment des adieux, aussi précoce qu’il soit, est venu. Messi changera ses couleurs ‘’Blaugranas’’.



L’automne catalan est survenu. L’arbre Barça saurait-il maintenir sa prestigieuse place au sein du jardin footballistique après s’être dévêtu de sa feuille la plus précieuse ?

Changeons de perspective !
Serait-on capable de reconstruire les vestiges de la tour barcelonaise après ce tremblement de terre d’une magnitude de 10 sur l’échelle de Richter, l’échelle de Messi plus honnêtement ? 
Après avoir sacrifié, délibérément ou non, son capitaine de navire en plein océan tout sauf pacifique, le bateau bleu et grenat pourrait-il retrouver la côte ? Parviendrait-il à échapper à son destin fatal : Epave oubliée ?

Nulle pelouse foulée par ses souliers, nulle lucarne ou transversale caressée par ses tirs, nul ballon conduit par son pied gauche, et nul supporter portant dans son cœur une once d’amour pour le football, n’aura l’audace, ni la volonté de répondre par l’affirmative à ces questions rhétoriques. 
 
Le sextuple ballon d’or, éventuellement septuple sous d’autres couleurs, ou plus concrètement le meilleur joueur de l’Histoire du sport le plus populaire au monde, Lionel Messi, le chouchou de son équipe, quitte son cocon familial et aspire à une nouvelle aventure en dehors de Barcelone.

Courbé sous le poids des gros salaires qu’il octroie à ses joueurs, le FC Barcelone se retrouve incapable de signer un nouveau contrat avec sa star argentine en raison des règlements de la Liga espagnole, l’hypothèse la plus probable. Dans une autre optique, ‘’La Pulga’’, pendant l’ère Bartomeu, avait à maintes reprises exprimé son mécontentement du projet sportif décourageant du club. Une autre explication point à l’horizon, Leo aurait peut-être cédé à l’une de ces irrésistibles offres proposées principalement par le club parisien où évolue son ami et ex-coéquipier Neymar, ou par les Citizens sous la direction de son parrain sportif Pep Guardiola. Ceci dit, la raison derrière cette amère séparation ne semble intéresser personne, les fans sont en pleurs, plutôt en deuil.

Tout a commencé, en matière de réalisations, le 1er mai 2005, quand Messi, servi par le magicien Ronaldinho, a inscrit d’une chandelle astucieuse son premier but sous les couleurs du Barça. Toujours au mois de mai, plus précisément le 16 mai 2021, il a inscrit son dernier but, cette fois-ci suite à une longue passe du futur capitaine Sergio Busquets. Entre ces deux moments, ces deux célébrations, ces deux mais, tout restera à jamais gravé dans la mémoire.
 
Michael Jackson chantait ‘’Gone too soon’’, ou ‘’parti trop tôt’’ dans la langue de Molière. Les Barcelonistas, aux quatre coins du monde, confirment.

Lionel Messi, le meilleur de tous les temps, est parti.  Adieu capitaine !

  



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Novembre 2021 - 08:27 L’Humeur : Le souk de la nouvelle presse