L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Hausse des prix : les transporteurs, y compris les taxis, obtiennent une aide de l’Etat


Rédigé par Anass Machloukh le Lundi 14 Mars 2022

Les transporteurs vont obtenir une aide financière de l'Etat en compensation de la hausse des prix des carburants. Cette annonce a été faite lors de la réunion avec des représentants du secteur avec le ministre de tutelle, Mohammed Abdeljalil. Les présidents de l'AMTL et de l'UGEP qui ont assisté à cette réunion nous ont livré plus de détails.



Hausse des prix : les transporteurs, y compris les taxis, obtiennent une aide de l’Etat

Après avoir rétropédalé sur leur décision d’augmenter les prix du transport de 20%, les professionnels du transport vont pouvoir obtenir une aide d’Etat pour compenser les pertes dues à la hausse des prix des carburants, c’est ce que nous a confirmé Mohammed Jabak, président de l’Association marocaine du Transport et de la Logistique (AMTL), qui a précisé que le montant de la subvention n’a pas encore été dévoilé. De son côté, Ahmed Afilal , président de l'Union Générale des Entreprises et des Professions (UGEP), nous a indiqué que le gouvernement va mettre en place une plateforme pour recenser les bénéficiaires qui seront subventionnés en fonction de leur tonnage. M. Afilal nous a annoncé également que les taxis, tous types confondus, auront droit à cette subvention.

En effet, ces annonces ont été faites, lundi 14 mars, lors de la réunion du ministre du transport, Mohammed Abdeljalil, avec les représentants des corporations du secteur. Une réunion à laquelle a assisté le ministre délégué chargé du Budget Faouzi Lekjaa. Selon notre source, les détails de la subvention n’ont pas encore été annoncés, sachant que le montant de l’aide financière sera rendu public d’ici quinze jours.

Ainsi, le gouvernement répond favorablement aux revendications des professionnels du secteur. Ces derniers sont confrontés à une hausse, sans précédent, des prix des carburants qui ont augmenté après la flambée des cours du baril de pétrole dans les marchés internationaux. Force est de constater que le prix du baril a culminé à 112 dollars avant de chuter à 106 dollars selon les dernières données du 14 mars. Cette hausse a poussé les prix du gasoil à 11,99 dirhams et l’essence à 13,06 dirhams. Ceci réduit considérablement les marges des transporteurs. En tout cas, en acceptant de subventionner les transporteurs, le gouvernement tente d’éviter un scénario difficile, où toute hausse des prix du transport entraînera sans doute celle des biens et services. Ce qui apportera un nouveau coup dur au pouvoir d’achat des citoyens, déjà impacté par l’inflation actuelle.
 








🔴 Top News