L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

Guerre en Ukraine : Moscou frappe le port d'Odessa


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 24 Juillet 2022

24 heures à peine après la signature d’un accord entre Moscou et Kiev permettant la reprise des exportations de blé ukrainien, Moscou a frappé le port d’Odessa, crucial pour les exportations de céréales.



Guerre en Ukraine : Moscou frappe le port d'Odessa
L’espoir d’une sortie de la crise alimentaire mondiale aura duré moins de 24 heures. Samedi matin, des missiles russes ont frappé le port d’Odessa, dans le Sud de l’Ukraine, « un jour seulement après que l’Ukraine et la Russie ont conclu un accord permettant la reprise des exportations vitales de céréales de la région », rapporte CNN.

« Deux missiles Kalibr ont touché les infrastructures du port et deux autres ont été abattus par la défense aérienne ukrainienne », selon les autorités militaires d’Odessa, explique Bloomberg. Difficile de savoir l’étendue des dégâts sous l’ « énorme panache de fumée » visible dans la ville après les frappes.

Ce qui n’a pas empêché Moscou de nier, auprès d’Ankara, toute implication dans ces frappes. « Les Russes nous ont dit qu’ils n’avaient absolument rien à voir avec cette attaque et qu’ils examinaient la question de très près », a déclaré le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar.

Odessa est la plus grande ville et le plus important port de toute la côte de la Mer Noire. Elle est fondamentale dans le cadre de cet accord, paraphé dans deux textes identiques mais séparés, qui vise à faire sortir entre 20 et 25 millions de tonnes de blé bloqués depuis le début de la guerre et éviter une crise alimentaire mondiale.

« Le port d’Odessa a été bombardé, en particulier là où se déroulaient les processus d’expédition (de céréales). Nous avons abattu deux missiles, et deux autres missiles ont touché l’infrastructure portuaire où, de toute évidence, il y avait du grain », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée de l’air ukrainienne Iouri Ignat.

Guterres condamne l’attaque

Le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a déclaré qu’il « condamnait sans équivoque » les attaques, ajoutant que « la mise en œuvre intégrale (de l’accord) par la Fédération de Russie, l’Ukraine et la Turquie est impérative ».

« Frapper une cible cruciale pour l’exportation de céréales un jour après la signature des accords d’Istanbul est particulièrement répréhensible et démontre une fois de plus le mépris total de la Russie pour le droit international et les engagements », a aussi écrit sur Twitter le Chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell.

Un porte-parole de l’administration de la région d’Odessa, Serguiï Bratchouk, a précisé que deux des missiles de croisière avaient été abattus par la défense antiaérienne.

 








🔴 Top News










 
Other