Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Gros plan : Le sport, un secteur stratégique pour le développement du Maroc


Rédigé par Taoufik SAOULAJI le Mardi 21 Juillet 2020

Grâce aux nombreux chantiers lancés à l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI



Gros plan : Le sport, un secteur stratégique pour le développement du Maroc
Le sport national s’est imposé, grâce aux nombreux chantiers lancés à l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, comme un des secteurs stratégiques contribuant à la dynamique de développement du Royaume.

Le règne de SM le Roi a été marqué par l’élaboration d’une véritable feuille de route visant à valoriser la chose sportive à différents niveaux, en s’appuyant sur les Hautes Orientations du Souverain contenues notamment dans les messages adressés aux participants aux différents forums continentaux et internationaux organisés au Maroc et à l’étranger.

La Lettre Royale

C’est ainsi que la lettre adressée par SM le Roi Mohammed VI aux participants aux deuxièmes Assises nationales du sport à Skhirat (octobre 2008) a souligné la nécessité de consacrer la pratique sportive comme un des droits fondamentaux de l’Homme et d’y faciliter l’accès aux hommes et aux femmes de toutes les franges de la société.

En phase avec l’esprit de la lettre royale, le ministère de la Jeunesse et des Sports a élaboré une stratégie ambitieuse à même d’impulser le sport national dans le but de répondre aux attentes, à travers la Vision prospective 2020 visant à faire du Royaume une terre par excellence de sport et une pépinière de champions. Le sport représente un axe essentiel dans les différents plans et programmes du gouvernement, ce qui reflète clairement la ferme détermination du Souverain à octroyer au sport une place de choix et un rôle fondamental à la fois dans la vie des citoyens et au service de la nation.

Un important levier économique

D’autant que le sport, qui bénéficie de l’appui du gouvernement, des collectivités locales et des différents acteurs socio-économiques, constitue désormais un important levier économique et un terrain fertile pour les investissements et la création d’emplois, en plus de son rôle actif dans le rayonnement du Maroc sur la scène internationale.

La Haute sollicitude de SM le Roi est notamment illustrée par le lancement et l’inauguration par le Souverain de nombreuses infrastructures sportives, l’établissement d’une feuille de route pour la promotion du secteur du sport et de la jeunesse tournée résolument vers la mobilisation des moyens financiers, la qualification de l’élément humain et la réalisation d’infrastructures omnisports et de centres socio-sportifs de proximité.

Une pratique footballistique de haut niveau

Autre manifestation de la volonté de SM le Roi Mohammed VI à fournir un espace optimal pour une pratique sportive saine est l’inauguration en décembre 2019 du Centre national de Football de Maâmoura après sa rénovation et sa réhabilitation. Le Souverain a, par ailleurs, bien voulu baptiser cet édifice sportif de son Auguste Nom «Complexe Mohammed VI de Football».

Structure intégrée dédiée à la performance et au développement d’une pratique footballistique de haut niveau, ce complexe, réalisé par la Fédération royale marocaine de football, traduit la Haute sollicitude dont le Souverain n’a eu de cesse d’entourer le sport et la jeunesse et Sa volonté d’assurer aux professionnels du football national toutes les conditions de réussite et de succès pour qu’ils puissent représenter leur pays comme il se doit.

Comme indiqué dans le préambule de cette loi, le développement du sport est le premier jalon dans le processus d’édification d’une société démocratique et moderne, processus qui constitue l’un des grands projets de société engagés par Sa Majesté Mohammed VI depuis son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres. Le sport revêt une importance essentielle pour toute société aspirant à répandre les valeurs de patriotisme, de citoyenneté, de solidarité et de tolérance. Il constitue à ce titre un levier de développement humain et d’épanouissement de toute personne, un élément important de l’éducation et de la culture et un facteur déterminant de santé publique.

*(MAP)