Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Tribune libre

Gouverner c'est prévoir: Lettre ouverte de parents d'élèves de la mission française en colère


le Dimanche 30 Août 2020


Lycées Descartes, Rabat
Lycées Descartes, Rabat
Rabat le 29 août 2020, Lettre ouverte aux Responsables de l’Enseignement Français au Maroc.  

Gouverner, c’est prévoir. 
Vous avez eu 6 mois pour prévoir et vous tâtonnez à une semaine de la rentrée. 

Gouverner, c’est prévoir. 
Nous vous avons confié nos enfants pour que vous soyiez un modèle du sens de l’organisation et nous en sommes aujourd’hui réduits à êtres les spectateurs passifs d’une parodie de rentrée scolaire. 

Gouverner, c’est prévoir. 
La seule chose organisée, ce sont les vacances scolaires. Leur timing et leur durée ont été respectés à la lettre. Eux, ont donc déjà profité du vaccin contre le coronavirus. 

Gouverner, c’est prévoir
Prévoir les dépenses et surtout les entrées, chapeau bas à la comptabilité, elle est la seule à respecter ses engagements et à démontrer sa compétence. 

Gouverner, c’est prévoir. 
L’année dernière, nous avons accepté le fait accompli que vous étiez pris de court mais bronzés et reposés que vous êtes maintenant, contrairement à d’autres, il est temps de prévoir. 

Dès la 2ème semaine, vous ferez quoi quand le 1er cas positif de coronavirus sera déclaré au sein de votre établissement? Comment éviter la débandade qui s’en suivra ? 

Quelle alternative avez-vous préparé pour ces milliers d’enfants qui devront alors basculer collectivement dans un système d’enseignement distanciel ? S’agira-t-il du même enseignement à distance bricolé pendant la période du confinement ? Quel système amélioré avez-vous prévu dans ce cas de figure dont la survenue est plus que probable ? 

Gouverner, c’est prévoir. 
La stabilité c’est le 1er gage d’une bonne gouvernance. Peut-on encore parler de stabilité avec votre modèle d’un jour à l’école et un autre à la maison ? Quelle stabilité peut-il y avoir dans un système hypothéqué par l’évolution de l’épidémie ? ….  

Tous vos sondages faits dans la précipitation et à la dernière minute, vont voler en éclat au 1er cas de coronavirus que vous aurez le regret de nous annoncer. Faut- il pour cela être devin ? 

Gouverner, c’est prévoir. 
Deux mois avant le baccalauréat, vous constaterez de nouveau que ça ne sera pas possible de le passer. Vous bricolerez. Nos enfants encore une fois en pâtiront et n’auront même pas droit dans leur propre pays à l’égalité des chances. Mais encore une chose qu’on n’aurait pas pu prévoir. 

Gouverner, c’est prévoir. 
Lorsqu’on est dépassé et qu’on n’y arrive pas, on a le droit de se faire aider et l’obligation d’avoir l’honnêteté intellectuelle de le reconnaître. 

Gouverner, c’est prévoir. 
Dans une démocratie, en situation de crise, quand il s’agit de prendre de grandes décisions, on ne se tourne pas seulement vers les élus. On a recours au référendum gage de crédibilité et de légitimité. 

Mesdames, Messieurs les Responsables, 
Nous, parents d’élèves, réunis en assemblée, nous sommes ceux que vous devez sonder de façon directe et sans intermédiaire (même élus) vu la situation. 

Nous vous avons fait confiance, mais vous avez gouverné sans rien prévoir. Nous sommes donc en droit de vous demander de nous impliquer en convoquant une assemblée générale extraordinaire réunissant l’ensemble des parents d’élèves. Ne vous inquiétez pas, en faisant votre travail, pendant plus d’un trimestre, nous nous sommes entrainés au distanciel... A vos Zoom, à vos Meet, à vos Teams, à vos droits ! 

Signé: Un groupe de parents d’élèves franco-marocains très en colère et inquiets pour l'avenir de leurs enfants. 
 
 
 

  



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 10:20 L’agilité, c’est pour les gouvernements aussi

Mercredi 23 Septembre 2020 - 23:14 Covid ou pas : Gouverner, c’est prévoir