Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Global Industry 4.0 Conference : La 4ème révolution au cœur de la résilience économique


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Jeudi 28 Janvier 2021

Au Maroc, l’enjeu l’Industrie 4.0 est de taille depuis la mise en place du Plan d’Accélération Industrielle (PAI), laquelle s’inscrit dans la lignée du Plan Emergence. Dans cette optique, s’est tenue hier mercredi à Fès la 2ème édition de The Global Industry 4.0 Conference sous le thème « l’industrie 4.0 pour une économie résiliente ».



Global Industry 4.0 Conference : La 4ème révolution au cœur de la résilience économique
A l’heure de la crise sanitaire, liée à Covid-19, l’industrie 4.0 est plus que jamais au cœur de l’actualité en termes d’innovations, d’anticipation, de développement mais aussi et surtout de résilience économique. Dans cette optique, la deuxième édition de The Global Industry 4.0 Conference, organisée hier mercredi 27 janvier à l’Université Euromed de Fès, prend tout sens. Elle est venue également mettre de la lumière sur les enjeux et les défis d’un secteur en pleine mutation notamment au niveau des entreprises. 

Force est de constater que l’industrie 4.0 génère une demande de travailleurs ayant acquis de nouvelles aptitudes : le dénommé talent 4.0 qui munira ainsi les entreprises des connaissances nécessaires pour implanter des solutions technologiques dans leurs procédures. Capitalisant le succès de la 1ère édition, tenue le 13 novembre 2019 à Casablanca autour de la thématique « L’industrie 4.0 vers un nouveau modèle industriel local et international », le rendez-vous de 2021 s’est inscrit dans la même lignée en tenant compte de l’impact de la pandémie de Coronavirus.

En choisissant « L’industrie 4.0 pour une économie résiliente » comme axe fédérateur des débats, les organisateurs ont voulu mettre à profit les conséquences qui découlent de l’inertie de l’économie mondiale ainsi que les mesures à entreprendre pour une relance globale. Pour conforter cette analyse, la conférence s’est déclinée en trois panels enrichis par des expériences réussies de France, du Canada, de Belgique et du Maroc seront présentées à cette occasion.

Levier de la croissance
Ces panels ont porté sur « l’industrie 4.0 pour une économie résiliente, les tenants et les aboutissants », « les rôles des technologies de l’industrie 4.0 pour une entreprise résiliente » et « des cas d’usage internationaux de l’industrie 4.0 ». Au Maroc, l’enjeu est de taille car depuis la mise en place du Plan d’Accélération Industrielle (PAI), qui s’inscrit dans la lignée du Plan Emergence. Il vise à faire de l’industrie un levier majeur de croissance. 

D’ailleurs, la nouvelle stratégie industrielle qui devrait prendre en 2020, s’était assignée pour objectifs, la création d’un demi-million d’emplois, pour moitié provenant des IDE et pour moitié du tissu industriel national rénové, l’accroissement de la part industrielle dans le PIB de 9 points, passant de 14% à 23% en 2020. Elle comprend 10 mesures clés regroupées en 3 classes. C’est l’importance que l’accorde à cette question.

Pour Hicham RAHIOUI, Président-Fondateur d’Industrie du Maroc et de l’évènement « Global Industry 4.0 Conference », l’Industrie 4.0 est une aubaine pour le « Made In Morocco». Il s’agit d’une communauté industrielle marocaine, qui représente le million d’emplois et quasiment 23% du PIB. « Il faut donc sensibiliser et informer la communauté de cette importante mutation qui est en cours et qui est en train de bouleverser carrément les chaînes de création de valeur », souligne-t-il. 

C’est à juste raison que la conférence a connu la participation d’une quinzaine d’experts de renommée mondiale, issus des domaines de l’IA, l’IoT, la Big Data, l’Industrie 4.0, etc. En outre, plusieurs fédérations et institutions à caractère industriel, technologique et économique y prendront part pour débattre des enjeux et défis de l’industrie 4.0 en Afrique et dans le monde afin de mieux répondre à la demande croissante des professionnels concernant les tendances du futur de cette 4ème révolution.

Réduction des coûts de productions
S’agissant des enjeux, Hicham Rahioui souligne, dans une brève déclaration, qu’« aujourd’hui avec cette industrie 4.0, l’entreprise industrielle arrive à réagir plus rapidement au changement du marché, accroître son efficacité opérationnelle et personnaliser de plus en plus le produit. Tout cela en réduisant sensiblement les coûts de production tout en conservant pratiquement les mêmes niveaux de gains. Les professionnels situent ces marges dans l’ordre de 25 à 30%». On ne peut qu’être d’accord avec lui quand il dit « Les industriels qui auront vite pris le train en tireront un énorme profit, en termes de compétitivité et de part de marché. Par contre, ceux qui seront restés sur le quai, se mordront tout simplement les doigts. ». Tout est dit.

Pour rappel, « Global Industry 4.0 Conference » ambitionne de devenir le rendez-vous incontournable des professionnels et experts nationaux et internationaux et s’assigne comme objectifs de réfléchir sur les divers enjeux et défis technologiques et industriels du royaume et du monde à l’ère de l’industrie 4.0.

Wolondouka SIDIBE