L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l’OTAN »


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 1 Juillet 2022

La 18ème édition de l’exercice multinational African Lion a été une occasion pour les Forces Armées Royales d’amender et de perfectionner leur interopérabilité avec l’US Army en termes de conduite des opérations tactiques. Sollicité par L’Opinion, le général américain, Stephen J. Townsend, Commandant du Commandement américain pour l'Afrique (AFRICOM), a salué le haut degré de professionnalisme des FAR qui, selon lui, sont parvenues à se hisser aux standards de L’OTAN. Détails.




Après dix jours d’exercices et de manœuvres ininterrompus, la 18ème édition de l’exercice multinational African Lion a pris fin au son du fracas des armes déployées lors de l’exercice tactique FTX, le plus grand en ampleur et en envergure qui s’est déroulé dans le désert du champ de manœuvre de Cap Draa. Dans cet exercice, les FAR et l’US Army ont expérimenté leur interopérabilité en conduisant ensemble une opération offensive où toutes les composantes des deux armées ont été déployées (artillerie, lance-missiles, aviation, et unités d’infanterie mécanisées et motorisées, etc.). Le général américain Stephen J. Townsend, commandant de l’AFRICOM, et chef des opérations en Afrique, a assisté cet exercice de clôture en compagnie de l’Inspecteur général des Forces Armées Royales, et Commandant de la Zone Sud, El Farouk Belkhir. Cet exercice tactique, rappelons-le, a compris des entraînements de tirs à munitions réelles, des manœuvres aériennes, et des tirs de missiles antichars et de missiles sol-sol.
  
Pour les FAR, l’enjeu ultime de cet exercice est d’augmenter leurs capacités manœuvrières. À cet égard, le général américain n’a pas caché son admiration pour le niveau d’organisation des FAR et leurs capacités manœuvrières. « J’ai fait remarquer au Général El Farouk que les équipements sont très bien entretenus et que les troupes sont extraordinairement bien entraînées. Il s’agit d’exemples à mes yeux, qui montrent que les FAR sont d’une dextérité et d’une ingéniosité remarquables sans oublier leur degré de professionnalisme », a-t-il déclaré au micro de L’Opinion.

Selon le général américain, les Forces Armées royales ont tellement développé leurs capacités qu’elles ont d’ores et déjà atteint des standards de l’Alliance transatlantique. « Les Forces Armées Royales ont fait preuve d’une performance très impressionnante et je peux dire qu’elles sont parvenues à atteindre les critères de (OTAN) en consentant beaucoup d’efforts », a-t-il poursuivi. Il sied de rappeler ici que le Maroc est considéré par l’OTAN comme « un partenaire stratégique clé », bien qu’il ne soit pas un membre de cette alliance qui réunit une trentaine de pays, la plus grande et la plus puissante que le monde n’ait jamais connue. Ceci permet au Royaume de coopérer avec les pays de l’OTAN dans le cadre de partenariat militaire. African Lion s’inscrit dans le cadre de cette coopération puisqu’il s’agit désormais d’un exercice multinational auquel participent plusieurs pays.

Rappelons que l’exercice African Lion est mené par les FAR en collaboration avec le Commandement des États-Unis pour l'Afrique qui est basé à Stuttgart, en Allemagne. L'AFRICOM américain est l'un des six commandements de combat géographiques interarmées et est responsable de toutes les opérations et activités militaires américaines visant à protéger et à faire progresser les intérêts nationaux américains en Afrique.








🔴 Top News










 
Other