L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Gaza : Joe Biden menace de conditionner l'aide militaire à Israël si Netanyahu ne change pas son attitude


Rédigé par L'Opinion avec AFP Jeudi 4 Avril 2024

Joe Biden a évoqué pour la première fois jeudi la possibilité de conditionner l'aide américaine à Israël à des mesures "tangibles" de la part du gouvernement de Benjamin Netanyahu pour répondre à la catastrophe humanitaire en cours à Gaza.



Le président américain a déclaré jeudi dans un coup de fil au dirigeant israélien, qui a duré une trentaine de minutes, "qu'Israël devait annoncer et mettre en place des mesures spécifiques, concrètes et tangibles pour répondre à la souffrance des civils, à la crise humanitaire, et pour la sécurité des travailleurs humanitaires", selon un bref compte-rendu de l'échange téléphonique publié par la Maison Blanche.

Il a aussi "indiqué que la politique américaine en ce qui concerne Gaza serait déterminée par l'évaluation (qu'il ferait) des décisions immédiates prises par Israël" en ce sens.

Ce revirement intervient trois jours après qu'une frappe israélienne a tué des volontaires humanitaires étrangers acheminant de l'aide alimentaire à Gaza, où la famine menace.

"Ce que nous attendons et espérons voir dans les heures et les jours à venir, c'est une augmentation spectaculaire de l'aide humanitaire, l'ouverture de nouveaux points de passage et une réduction de la violence à l'encontre des civils et certainement des travailleurs humanitaires", a déclaré ensuite à la presse le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby.

Joe Biden, qui a jugé "inacceptables" les frappes israéliennes ayant visé des travailleurs humanitaires, a également exhorté Benjamin Netanyahu à "conclure sans délai un accord" pour un "cessez-le-feu immédiat" dans la bande de Gaza.

Le président américain s'était dit mardi "indigné" après la mort lundi de sept volontaires humanitaires à Gaza, dont six étrangers, tués par une frappe israélienne.

Cet événement l'a "secoué", selon John Kirby, qui a reconnu que le président américain éprouvait un "mécontentement croissant", alors que le gouvernement israélien est jusqu'ici resté sourd à ses appels à agir face à la catastrophe humanitaire à Gaza.

Le soutien des Etats-Unis à Israël reste néanmoins "inébranlable", a encore dit le porte-parole.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News