L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Fuite des cerveaux : Exode des futurs médecins à l’étranger


Rédigé par L'Opinion le Mardi 23 Août 2022



Selon une étude réalisée auprès de 251 étudiants marocains ayant suivi un cursus complet à l’Ecole de médecine et de pharmacie de Casablanca en dernière année de formation, les résultats ont montré que 70,1% de l’échantillon prévoyaient de quitter le pays, dont 63,6% étaient des femmes.

Selon les résultats de l’étude, ces étudiants en médecine de dernière année ont été attirés par les pays étrangers en raison de leur quête d’une meilleure formation (97,6 %), de meilleures conditions de travail (99 %) et d’une meilleure qualité de vie (97,2 %). Ces étudiants ont également déclaré avoir l’intention de quitter le pays parce qu’ils ne sont pas satisfaits de leur formation (95,2%), de leur salaire (97%) et du salissage de l’image des médecins dans les médias (83,6%). L’Allemagne était leur destination préférée (34%).

Les résultats de l’étude, menée du 1er au 31 janvier 2021 et publiés en octobre 2021, ont été largement retweetés sur les réseaux sociaux par des médecins et aspirants praticiens ces derniers jours pour dénoncer l’intention du gouvernement de ramener à six ans la formation au lieu de sept actuellement.

Pas moins de 7 000 médecins, soit 30 % des diplômés des Facultés de médecine, quitteront le Maroc d’ici deux ans, selon un rapport de juin 2021 du groupe de travail sur les systèmes de santé de la Chambre des Représentants, ce nombre n’était que de 603 médecins en 2018.

Cet exode des médecins marocains a créé une pénurie structurelle de ressources humaines médicales et paramédicales, le Maroc ayant encore besoin de 32 522 médecins et de quelque 65 000 infirmiers et techniciens de santé.

 








🔴 Top News