L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Front national pour la défense de la transition : Mise en place de la Section du Royaume du Maroc


Rédigé par W. S. le Lundi 9 Mai 2022



A l’instar de la communauté guinéenne des autres pays, celle du Royaume du Maroc vient de mettre en place la Section du Front national pour la défense de la transition (FNDT), à l’initiative du Dr Konaté Alhassane, (photo ci-dessus) et qui a été élu président à l’unanimité, lors de la réunion plénière, organisée dernièrement à Rabat.

Dans une brève allocution, il a souligné, entre autres, « c’est un réel plaisir et grand honneur pour moi de m’adresser à vous toutes et tous pour un idéal commun au grand bonheur de notre pays, notre patrie : la Guinée. Notre engagement pour le soutien à la transition est sans équivoque. Au Maroc, le soutien de la grande majorité des Guinéennes et Guinéens ne fait l’ombre d’aucun doute au regard des actes posés déjà par le CNRD sous le leadership de SEM le Colonel Mamadi Doumbouya ».

En effet, il ne pouvait en être autrement, quand on sait que la Guinée vient de tenir une concertation nationale à laquelle les Guinéens résidant au Maroc ont activement participé sous la houlette du Colonel Mandjou Dioubaté, Attaché de Défense. Organisée du 22 mars au 29 avril 2022, ces journées, dénommées aussi journées de vérité et de pardon, interpellaient tous les patriotes de ce pays, car la Guinée est un bien commun.

D’autant plus que les Assises de réconciliation historique avaient pour but de panser les plaies, recoudre le tissu social, et pour cela, les Guinéens doivent se réunir autour d’une même table, pour promouvoir la paix, la fraternité, le pardon. Toujours est-il que la Section Maroc du Front national pour la défense de la transition entend organiser des journées de mobilisation et de sensibilisation à travers des débats et des rencontres culinaires. Car la réussite de la transition créera un climat politique apaisé et un développement harmonieux et durable.

Comme le souligne le colonel Mamady Doumbouya : « Aujourd’hui, c’est une évidence de relever que notre vivre ensemble est fortement entamé. Le tissu social fragilisé, les causes de cet état de fait sont multiples et complexes ». D’où la nécessaire mobilisation de toutes les Guinéennes et de tous les Guinéens pour un idéal commun.



W. S.








🔴 Top News











 
Other