L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

France-Maroc: après l’acharnement médiatique, le harcèlement judiciaire ?


Rédigé par Hamid YAHYA le Mardi 28 Février 2023



France-Maroc: après l’acharnement médiatique, le harcèlement judiciaire ?
Par les temps qui courent, la justice de l’Hexagone se montre plus que disposée et tout aussi diligente, pour ouvrir des enquêtes impliquant le Maroc et des marocains, de préférence célèbres. Dans le cas de notre star nationale du ballon rond, Achraf Hakimi, il a ainsi suffi de simples allégations, sans preuve, ni élément fiable qui puisse donner le moindre semblant de crédit à de si graves accusations, pour que les limiers de la police française mettent en branle leur redoutable rouleau compresseur, ceci alors même que la supposée victime n’a pas daigné déposer plainte. 

Après l’affaire du chanteur Saâd Lamjared, jugé et condamné ipso facto, sur laquelle on préfère ne pas trop s’attarder puisqu’elle est désormais jugée et puisqu’elle a suffisamment fait couler l’encre et défrayé la chronique, comment ne pas laisser les soupçons nous envahir quant aux motivations réelles de l’enquête sur le pseudo viol de Hakimi ? Comment faire taire cette petite voix qui résonne dans l’esprit de beaucoup de marocains, que cette affaire comme celles qui ne manqueront pas de suivre qu’à dieu ne plaise, s’inscrit dans un agenda bien défini qui vise à écorner l’image de notre pays en détruisant la réputation de ses plus illustres fils ? En l’occurrence Achraf Hakimi qui vient d’écrire avec ses compagnons de l’équipe nationale l’une des plus belles pages de l’histoire du football marocain et dont les étranges démêlés judiciaires ont été fuités aux médias hexagonaux le soir même où il concourait pour figurer parmi la meilleure équipe 2022 dans le cadre des trophées FIFA The Best. 

Indubitablement, il est difficile pour tout observateur neutre, encore moins pour tout Marocain doté d’un minimum de patriotisme et de discernement,  de croire à une simple coïncidence et de ne pas faire le rapprochement entre ces faits scabreux et les péripéties malencontreuses que traversent les relations maroco-françaises à plus d’un niveau. Mais de là à vouloir régler ses comptes politiques via le montage d’affaires sulfureuses à la manière des barbouzes d’une certaine période que l’on croyait à jamais révolue, il y a un pas que l’on n’aurait jamais imaginé voir la France, même celle de Macron, franchir. 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Juillet 2024 - 17:08 Menace de grève des cafés : Un chantage absurde






🔴 Top News