Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football africain : La CAF et l’ICSS signent un accord de coopération


le Dimanche 25 Octobre 2020

Renforcement des programmes de sûreté



La Confédération africaine de football (CAF) a signé, samedi à Rabat, un accord de partenariat avec le Centre international pour la sécurité dans le sport (ICSS) pour renforcer les programmes de sûreté, de sécurité, d’intégrité et d’autonomisation des jeunes au sein du football africain. Dans un communiqué publié sur son site, la CAF a souligné que les deux organisations vont œuvrer pour développer des programmes de formation et promouvoir les normes de sécurité les plus élevées possibles au sein des associations membres de la CAF.

La CAF et l’ICSS collaboreront sur plusieurs projets, à savoir des programmes de formation destinés aux agents de sécurité, la mise en place d’un réseau plus professionnel d’officiers de sécurité en Afrique et la poursuite du développement des opérations de sécurité.

Ceci dans le cadre des programmes conjoints au sein des fédérations, ligues, clubs de football, académies et autres parties prenantes, y compris celles opérant au niveau local, a ajouté la même source. Le président de la CAF, Ahmad Ahmad a souligné à cette occasion que «la CAF est une organisation axée sur les valeurs qui relie les acteurs aux communautés à travers l’Afrique, notant que la bonne gouvernance et la sécurité sont des piliers clés de notre plan de transformation», indique le communiqué.

«Je prends particulièrement à cœur la question des jeunes joueurs», a assuré le président de la CAF. «Les jeunes athlètes ne sont pas des marchandises. Ce sont des êtres humains et ils doivent être traités comme tels. Nous sommes fiers d’être une voix de premier plan dans la volonté de protéger, promouvoir et sauvegarder le football et ses supporters. Nous attendons avec impatience une collaboration fructueuse avec l’ICSS», a-t-il ajouté. De son côté, le président de l’ICSS, Mohammed Hanzab, a remercié M. Ahmad et la CAF pour leur engagement dans la protection du football en Afrique, avant d’ajouter «J’ai hâte de voir progresser avec eux les efforts pour relever les défis très réels auxquels le football est maintenant confronté pour sa sécurité et sa crédibilité. Par exemple, on ne fait pas assez pour arrêter le trafic de jeunes joueurs africains».