Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Une programmation exceptionnelle pour une fin de saison exceptionnelle !


Rédigé par A. KITABRI le Lundi 7 Septembre 2020

Un vrai casse-tête pour la LNFP



Football : Une programmation exceptionnelle pour une fin de saison exceptionnelle !
La Covid-19 a durement impacté la programmation des matchs de la Botola Pro D1 et D2 établie depuis la reprise post-confinement. La pandémie a complètement chamboulé le scénario de la Ligue Nationale du Football Professionnel au point où des clubs concernés par le titre ou la relégation ont commencé à protester reprochant à la LNFP son manque de visibilité voire un certain non-respect des principes de l’équité et de l’égalité des chances. 

Or, le président de la FRMF s’était engagé avant la reprise post-confinement à veiller personnellement sur la programmation de façon à ce qu’aucun club ne soit lésé.

Un énième programme 

Dans l’optique d’un éventuel retour à une situation normale, la LNFP vient de sortir son énième programme. Sûrement notre LNFP espère que ce sera l’ultime, celui qui mènera à la fin de la saison. 

D’abord, elle a pris la décision de faire un break en arrêtant la programmation au niveau de la 26ème journée. Elle a ensuite décrété qu’il faudrait en premier lieu jouer tous les matchs en retard avant de reprogrammer les 4 dernières journées (27-28-29-30). Cela pour que les clubs soient sur le même pied d’égalité en totale conformité avec les principes de l’équité et de l’égalité des chances. 

Sous la menace de la Covid-19

La LNFP pour planifier ce programme d’urgence a pris en compte l’ordre des journées, le temps de repos entre deux matchs successifs et les bilans sanitaires des clubs sur la base des rapports officiels émanant des autorités locales. Faire sortir le programme, qui reste à tout moment sous la menace de la Covid-19, était un vrai casse-tête.

D’ailleurs, c’est cet état sanitaire qui a amené la LNFP à programmer les matchs en retard de la 22ème journée avant ceux de la 21ème pour permettre au FUS et la RSB de pouvoir récupérer leurs joueurs covidés. Après, la programmation des matchs respectera l’ordre chronologique initial : la 23ème journée ensuite la 24ème. 

Les dates des 4 dernières journées n’ont pas été communiquées

En plus de l’inconnue Covid-19 qui risque de sévir à tout moment, il y a les phases finales des coupes africaines des clubs auxquelles prennent part le Raja, le Wydad, la RSB et le HUSA prévues vers la fin de septembre et début d’octobre (Voir encadré).

De même, la LNFP a précisé que les matchs de la Botola D1 se dérouleront à des dates différentes de ceux de la Botola D2 pour permettre à la SNRT de retransmettre le maximum de matchs.

Enfin, toujours selon le communiqué de la LNFP, les matchs des 28ème, 29ème et 30ème journées auront lieu au même horaire.  

Encadré

Télescopage entre le derby et la Ligue des Champions africains 

La Ligue Nationale du Football Professionnel a reprogrammé le derby casablancais pour le 24 septembre, un derby qui pourrait être décisif pour le titre. Seulement il y a un hic. La CAF, elle aussi, a reprogrammé ses demi-finales aller de la Ligue des Champions africains entre les 25 et 26 septembre au complexe sportif Mohammed V.

Ce télescopage est la preuve que la programmation est donnée seulement à titre indicatif pour ne pas dire provisoire. Dans son communiqué, la LNFP y fait subtilement allusion en signalant que sa programmation reste tributaire et dépendante de celle de la CAF au sujet des demi-finales des coupes africaines. Les demi-finales africaines seront prioritaires. Bref, il n’y aura pas de derby le 24 septembre. Il sera décalé ce qui entraînera le décalage du reste des journées (27, 28, 29 et 30). Aux meilleurs des cas, la fin du championnat covidien risque d’aller jusqu’à fin octobre-début novembre. Cela en espérant que le Covid-19 ne viendra pas s’y mêler et rendre la situation encore plus compliquée. 

A. KITABRI