Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Messi pour rêver, mais l’Italie surveille son portefeuille


le Mardi 1 Septembre 2020

Le marché des transferts s’est ouvert officiellement hier



Football : Messi pour rêver, mais l’Italie surveille son portefeuille
Messi contre Ronaldo, le retour? La Serie A et l’Inter en rêvent, mais sans trop y croire. Dans le contexte de la crise du Covid, les clubs italiens vont éviter les folies sur le marché des transferts, qui s’est ouvert officiellement mardi dans la péninsule.

Ronaldo tête d’affiche

Si Cristiano Ronaldo reste sa tête d’affiche à 35 ans, la Juventus, indétrônable championne en quête d’un 10e titre consécutif, s’est lancée dans le rajeunissement d’un effectif d’une moyenne d’âge canonique. Cela va du banc de touche, avec les débuts d’Andrea Pirlo, au terrain avec les arrivées du prometteur brésilien Arthur (24 ans, ex-Barcelone), de la pépite suédoise Dejan Kulusevski (20 ans, ex-Atalanta) et du ratisseur américain Weston McKennie (22 ans, ex-Schalke). 

En parallèle, sont actés les départs de Blaise Matuidi (33 ans, Inter Miami) et Miralem Pjanic (30 ans, Barcelone) en attendant ceux souhaités de Sami Khedira (33 ans) et Gonzalo Higuain (32 ans), poussif en fin de saison. Higuain, que la Juve avait arraché à Naples en 2016 pour 90 millions d’euros, entend toutefois négocier pour solder sa dernière année de contrat (soit 7,5 M EUR de salaire) avant de partir, peut-être aux Etats-Unis.

Preuve que l’expérience compte encore chez les Bianconeri, l’avant-centre de la Roma Edin Dzeko, 34 ans, est ciblé pour le remplacer.

Messi, rêve inaccessible ?

Et Messi? Malgré les avantages fiscaux possibles en Italie, la «Puce» semble inaccessible pour l’Inter. En dépit des rêves nourris par les tifosi depuis que la presse a annoncé cet été que le père du sextuple Ballon d’or avait acheté un appartement à Milan pour y domicilier ses affaires.

L’Atalanta Bergame comme la Lazio, 3e et 4e la saison dernière, misent eux sur la continuité. Pour les Bergamesques, des joueurs polyvalents, travailleurs et à la forte plus-value potentielle. Pour la Lazio, un buteur au sommet (36 buts l’an dernier), Ciro Immobile, reconduit jusqu’en 2025.

Sur ce marché globalement prudent, Naples, qui veut retrouver la Ligue des champions après une saison mitigée, s’est illustré en déboursant près de 80 M EUR pour l’attaquant nigérian Victor Osimhen. Le club doit donc vendre et cherche des points de chute pour son défenseur sénégalais Kalidou Koulibaly (Manchester City est cité) et son milieu brésilien Allan (Everton).

L’animation vient aussi de quelques ambitieux de Serie B, à commencer par Monza dirigé par Silvio Berlusconi et Adriano Galliani, où débarquent les meilleurs buteurs des derniers championnats de Pologne (le Danois Christian Gytkjaer) et de Croatie (le Croate Mirko Maric).

La Reggina, promu qui envisage déjà la Serie A, tente aussi des coups: le champion du monde français Adil Rami est attendu en Calabre pour y rejoindre son expartenaire des années milanaises Jérémy Menez. Les clubs peuvent formellement enregistrer les transferts à partir de mardi, et ce jusqu’au 5 octobre.