Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : L’UEFA dans le collimateur Corona


Rédigé par Rachid MADANI le Mercredi 3 Juin 2020

La pandémie en Europe rend très difficile la fermeture d’un calendrier



Du pain sur la planche pour Alexandre Ceferin, président de l’UEFA
Du pain sur la planche pour Alexandre Ceferin, président de l’UEFA
L’UEFA est à la croisée des chemins. Le Coronavirus a mis toutes ses compétitions en échec. Toutes ses rencontres de football sont menacées. L’avancée irrégulière de la pandémie en Europe rend très difficile la fermeture d’un calendrier. Chaque pays a imposé sa propre quarantaine, diverses mesures aux étrangers et des restrictions de voyage. Avec toutes ces difficultés, l’UEFA veut annoncer le 17 juin le projet pour mettre fin à ses manifestations européennes. Les différentes alternatives qu’il gère sont les suivantes :

Format traditionnel

L’idée de mettre fin à la Champion’s League et à l’Euroligue avec des matchs aller-retour s’estompe de plus en plus. C’était le souhait de l’UEFA, mais il est très possible qu’après la clôture des huitièmes de finale, le tournoi soit disputé en un match unique. L’UEFA, qui a déjà été largement critiquée pour son retard dans la suspension des compétitions européennes, a supposé que les gouvernements des différents pays de l’Union Européenne n’étaient pas disposés à risquer l’épidémie de la maladie due au transit du matériel et des personnes à travers le continent.

Carré final

En ce moment, c’est l’option avec le plus de supports. Mais le problème est que les quarts de finale doivent se jouer sur terrain neutre à huis clos. Les quatre équipes qui accèdent aux demi-finales disputeront le titre en deux demi-finales en un seul match et en finale. Les trois affrontements auraient lieu dans une seule ville le samedi 29 août, dans un lieu encore à déterminer après le retrait très probable d’Istanbul. Lisbonne et Munich ont été proposées comme alternative. Toujours à cause du Covid-19, le stade Ataturk turc, qui était désigné pour la finale du 30 mai dernier, ne sera pas disponible.

Fin à huit

Si la pandémie ne disparait pas et s’il existe la complexité logistique du déplacement des équipes de football et des groupes de télévision en Europe, une autre idée que l’UEFA a sur la table, sera de réunir les huit équipes qualifiées pour les quarts de finale à élimination directe. Dans une même ville et, dans les deux semaines, faire jouer, les deux demi-finales et la finale. Les téléviseurs avec leurs droits soulèvent des objections financières, mais l’UEFA serait ouverte à la négociation si elle ne trouvait pas d’autre solution.

17 matchs manquants

Pour conclure la Ligue des Champions, il manque 17 matchs (si le système traditionnel était maintenu, par idée et retour), et pour terminer la Ligue Europe, avec le même système, il en reste 27. L’idée de l’UEFA est de terminer les deux tournois. La finale de la compétition est prévue, pour le moment, dans la ville polonaise de Gdansk le 26 août.

Phase de groupes

Le projet de relancer les compétitions européennes passe par la nécessité de respecter le calendrier de redémarrage établi les Fédérations. La Bundesliga est déjà en cours et sera suivie par LaLiga (11 juin), Premier (17) et Serie A (20). Une fois, les ligues nationales terminées, le mois d’août sera libre pour les compétitions européennes. Cela repoussera tout le calendrier de la saison prochaine, dans laquelle la phase de groupes de la Ligue des champions ne commencerait pas avant le 20 octobre.

Rachid MADANI 

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:32 Bruits de vestiaires