Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Heureusement… il y a le Wydad !


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Vendredi 8 Janvier 2021

Après l’élimination du Raja de la Ligue des Champions



Football : Heureusement… il y a le Wydad !
Le second représentant du football marocain dans cette Ligue des Champions 2021 en l’occurrence, le WAC de Casablanca n’a pas ni déçu ni raté son rendez-vous comme l’a fait l’autre représentant casablancais le Raja.

Première sortie africaine réussie
Les hommes de Saïd Naciri, critiqués tout au long de ce début de la Botola Pro D1 Inwi, ont démenti tous les pronostics lors de leur première sortie africaine à domicile. Le Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, mardi ressemblant à un champ de patates, s’est refait une santé. Pas tout à fait reluisante, mais c’était mieux que le marécage sur lequel avait évolué le voisin vert ! Les Rouges qui avaient un handicap d’un but à remonter sont entrés sur le terrain gonflés à bloc. 

Le retard d’un but enregistré à l’aller, au Mali, était surmontable. Puis le Stade Malien, quelle que soit sa force, au Complexe sportif Mohammed V va finir par s’incliner. 

C’est, donc, avec une grande conviction que le Wydad a abordé ce match en ayant, présent à l’esprit, le tour que Teunghet, le club sénégalais, a joué au RCA en le sortant de la Ligue des Champions ! Tout simplement. D’ailleurs, dans sa déclaration d’après-match, le coach des Rouges, Faouzi Benzarti, ne manquera pas de parler de cette appréhension qui l’a envahie.   Celle de subir le sort du Raja.
 
Après l’élimination du Raja, le Wydad sauve l’honneur
Mais les coéquipiers de Saïdi étaient déterminés à laver l’affront de l’aller. Cette rage de vaincre des Wydadis sera très apparente dès les premières minutes de la rencontre. 

Par deux fois en un court laps de temps, l’avant-centre du prestigieux club bidaoui, Ayoub El Kaâbi ainsi que la nouvelle recrue, Simon M’suva était à deux doigts de donner l’avantage au WAC. Mais la défense des Maliens résistait aux multiples coups de boutoir. 

Toutefois, l’arbitre de la partie, l’Égyptien Amine Omar, dont l’arbitrage laissait à désirer avait privé le club marocain de deux penalties indiscutables ; d’autant plus que les deux actions litigieuses se sont déroulées devant ses yeux ! N’empêche ! La détermination des Bidaouis était plus forte que la mauvaise foi de l’Égyptien.

Toutefois, les joueurs du Wydad Al Oumma vont trouver le chemin des buts via El Kaâbi 45’et le Libyen, Mouayed Lafi, auteur de deux buts (48’, 64’).

Sur la bonne voie !
Par cette victoire, les hommes de Saïd Naciri se frayent le chemin de la suite de la compétition et se dirigent droit vers la phase de poule qu’ils atteindront pour la 6ème saison consécutive. Qui dit mieux ?

En tous les cas, le WAC aura des vues sur le titre continental cette saison encore. Les recrutements réalisés par le président restent les meilleurs de la Botola. D’ailleurs, aucun des joueurs enrôlés, jusqu’à présent, n’a déçu. Msuva et les autres recrues sont en train de justifier la confiance placée en eux ; mais surtout, ils justifient les montants de leurs recrutements.