Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Covid-19 prend en otage la reprise


Rédigé par Abderrahmane KITABRI le Mardi 28 Juillet 2020

Retour à la compétition sur fond de psychose collective



Football : Covid-19 prend en otage la reprise
On ne peut qu’être pessimiste devant la tournure actuelle des événements consécutifs à l'accélération vertigineuse de la circulation virale du Covid-19.

Menace virale persistante !
 
Avant même le début de la reprise de la mise à jour, la détection de foyers viraux avait  annoncé la couleur. Le RAC, l'IRT, le KAC puis le MAS ont vu leur préparation perturbée. Même la programmation de la Botola D2 a été revue après le décalage des matchs MAS/ASS et WTC/KAC à mercredi au lieu de dimanche. 

Le corps arbitral touché !
 
En concentration à Maâmoura, le corps arbitral n’a pas pu aller jusqu'au bout de sa préparation et des tests qui vont avec après la détection tardive d'un cas positif à cause du non respect des mesures du protocole sanitaires. Avant de déclencher la concentration, il fallait attendre les résultats des tests subis par les arbitres. De même par économie, les organisateurs ont installé deux arbitres par chambre ce qui transgresse les consignes du protocole sanitaire. En l’absence de toute communication officielle à ce sujet, les rumeurs les plus folles circulent. Mais il est sûr et certain que des arbitres et des responsables, qui avaient été en contact avec le cas positif, font partie des cas suspectés. Seul le deuxième test est en mesure d'infirmer ou de confirmer leur contamination sans oublier la mesure de l’isolement. 
 
 Relâchement en groupe ! 
 
Le risque est donc toujours présent. Il est difficile d'encadrer un regroupement qui peut devenir à tout moment un parfait combustible pour  l’épidémie de Coronavirus. 

Les joueurs et les staffs technique, administratif et médical des clubs ont l'impression de constituer une famille. Ils se connaissent. Ils se font confiance. De ce fait, ils se créent l’illusion d'être dans un lieu protégé où le risque est moindre.

Le regroupement terreau viral ?
 
Mais le Corona ne fait pas de distinction. Il trouve un terreau fertile dans les regroupements. Il se propage entre personnes proches, notamment si elles ne respectent  pas la distanciation physique requise, et sont longtemps en contact sans masque dans des lieux clos.  C'est la vie que mènent les composantes de nos équipes lorsqu'elles sont en concentration.

La chaîne de la contamination
 
 De plus, on sait maintenant qu'une personne infectée est fortement contagieuse plusieurs jours avant de développer des symptômes. Le problème c'est que chaque constituant de l’équipe est membre d’une famille vers laquelle il va repartir. Il pourrait contaminer d'autres personnes qui n’avaient rien avec le regroupement sportif. 

Le risque n’est pas seulement de s’entre-contaminer  mais de disséminer le virus et de participer à la diffusion de  l’épidémie.