Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Avec le Covid-19, un bénéfice de 77 millions euros pour la Liga


Rédigé par Rachid MADANI le Lundi 21 Juin 2021



« Aucune équipe au monde n'est capable de gagner un championnat avec onze joueurs. Mais il faut que ceux qui sont sur le banc gardent la motivation pour sauver les meubles si on a besoin d'eux ». Voici la réflexion sage de Javier Tebas, président de la Liga espagnole.
 Incroyable mais vrai, en dépit de l’épidémie du Coronavirus, en dépit de la « fuite » du public, le football d’Espagne n’a pas connu de déficit à l’instar des autres Fédérations européennes. 
« Etre en bonne santé » est la devise qui gère le sport mondial. Pepe Guerra, directeur général financier, a présenté, ce lundi, le bilan économique de la Liga concernant la saison 2019-20, qui a été marquée à sa fin par l'arrêt et les restrictions provoquées par le Covid-19. Malgré cela, selon les chiffres rendus publics, on pourrait dire que le football espagnol a sauvé les meubles. Le plus grand impact de la pandémie est attendu pour la saison qui vient de s'achever, 2020-21, au cours de laquelle les revenus seront bien plus faibles que si Covid n'avait pas conditionné la concurrence. Javier Tebas a également participé à l'événement.
 Ainsi, la Liga est la seule des cinq grandes compétitions interclubs nationales européennes à présenter un solde net positif, estimé à 77 millions d'euros.
 En Bundesliga, il est par exemple de -213, tandis qu'en Serie A, il est de -757. On estime que la Ligue 1, qui n'a pas terminé son tournoi, a perdu plus de 500 millions d'euros, tandis que l'impact sur la Premier League dépasse les 1.000 millions d’euros. Ces 77 millions sont pour la Liga une petite victoire, bien qu'il ne soit pas caché que le bénéfice devait être de 224 sans pandémie. En termes de chiffre d'affaires, la barre des 5 000 millions a été franchie pour la première fois, soit 5 045, soit 3,6% de plus que la saison précédente. Sans Covid, on pense que ces chiffres auraient été 5 321. Pour la saison 20-21, celle qui vient de s'achever, les perspectives ne sont pas si roses. Un revenu estimé à 3 545 millions d'euros est actuellement estimé, alors que sans Coronavirus, on pense qu'il aurait pu être 5 266. Les pertes s'élèveront à plus de 700 millions d'euros, le FC Barcelone en absorbant près de la moitié, selon Javier Tebas. Toujours pour cette dernière saison qui vient de s’achever, c'est un rapport qui n'a pas encore été préparé, il ne s'agit donc que d'estimations.
Pepe Guerra a terminé en rappelant que le football professionnel représente 1,37 du PIB, génère 184 626 salariés et verse 4 089 millions d'impôts.