L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Culture

Foire : Atelier et Comptoir à Art Paris


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 26 Mars 2023



Les galeries d’art L’Atelier 21 de Casablanca et Le Comptoir des Mines de Marrakech ont été sélectionnées pour participer à la 25e édition de la foire d’art contemporain et moderne Art Paris, qui se déroule du 30 mars au 2 avril au Grand Palais Éphémère à Paris. Art Paris a pour vocation de rendre accessible l'art contemporain à un public élargi.

Quelque quatre-vingts visites de « décryptage » sont organisées avec l'Observatoire de l'art contemporain. Des outils spécifiques sont mis à disposition du public, en particulier le site Internet avec la visite virtuelle de la foire, et ses filtres de recherche par artiste, ordre de prix, origine géographique, technique... Cette édition anniversaire réunit pour l’occasion 134 galeries de 25 pays. Deux thématiques autour des questions de l’engagement et de l’exil ont été proposées aux galeries exposantes : « Art & Engagement » et « L’Exil : dépossession et résistance ». À cette occasion, la galerie d’art L’Atelier 21 présentera un solo show de l’artiste Nabil El Makhloufi, retenu parmi les 18 artistes internationaux sélectionnés par Amanda Abi Khalil, la commissaire de l’exposition « Exil : dépossession et résistance ». Selon elle, « partir d’un endroit ne veut pas dire ne plus y être. L’exil, choisi ou forcé, est toujours subi.

Il réitère les attaches avec les lieux et les personnes dont on se sent dépossédés et transforme les résidus d’un ailleurs en condition de survie. Ceux-ci deviennent des points d’accroche dans les non-lieux auxquels on tente d’arriver, en vain. » Et justement, l’exil et la problématique migratoire sont au cœur des préoccupations plastiques de Nabil El Makhloufi.
 
Projet singulier
 
Le Comptoir des Mines réunira de son côté Fatiha Zemmouri, Mustapha Akrim, Mohamed Arejdal, Khadija Jayi et Mouhcine Rahaoui dans le cadre d'un projet collectif singulier grâce à la puissance des recherches présentées. Les oeuvres présentées abordent une nouvelle écriture abstraite faite de cordages nomades, de cire, de charbon, d'outils d'ouvrier, de terre noire et de photographies brûlées qui situent chacun des artistes face aux résistances qu'il connaît dans son milieu au quotidien. Une autre vision du Maroc sera proposée, éloignée des images ensoleillées "où le temps s'écoule au ralenti" en réponse à un manifeste de l'association marocaine des arts plastiques datant de 1978. Le Comptoir des Mines, fidèle à son souffle initial, veut témoigner de cette formidable dynamique de la société marocaine malgré toutes ses contraintes pour avancer, créer et éprouver.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Février 2024 - 12:23 Art : Rabat accueille Cuba






🔴 Top News