L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Culture

Films étrangers tournés au Maroc : Des recettes record attendues en 2023


Rédigé par Rabei Benkiran le Mardi 27 Juin 2023

D’après Le Monde, les budgets investis au Maroc par les productions internationales devraient croître après avoir atteint un milliard de dirhams en 2022.



Le royaume est concurrencé sur ce marché par les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite.
Le territoire connaît une grande diversité de paysages et de sites, à tel point que peuvent être tournés au Maroc des films qui sont sensés se dérouler à Alger, Le Caire, Bagdad, Téhéran, Kaboul, et même le sud de la France.

Khalid Saidi, secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM), prévoyait même un doublement des recettes en 2023, atteignant le montant record de 2 milliards de dirham. Ce chiffre devrait toutefois être revu à la baisse à cause de la grève des scénaristes américains débutée le 1er mai.
 
Toujours selon Le Monde, une augmentation du « cash rebate » (c’est-à-dire du remboursement) permettrait d’attirer un peu plus les producteurs internationaux, puisque ceux-ci ont la possibilité de se faire rembourser à hauteur de 30% (contre 20% de 2018 à 2022) de leurs dépenses effectuées au Maroc, sous certaines conditions de tournage. Il faut rappeler que le Maroc ne fait que rattraper un certain retard à ce niveau, puisque c’est une mesure qui existe depuis 2014 à un taux de 40% aux Canaries, et depuis 2012 à 30% aux Émirats arabes unis.
 
Il est à noter également que la censure pose de sérieux problèmes dans les pays du Golfe, alors qu’au Maroc, seules certaines limites sont à ne pas franchir, elles concernent notamment l’intégrité territoriale du pays et l’image du roi.
 
Ces informations sont révélées par le quotidien alors qu’a lieu actuellement le tournage de Gladiator 2 de Ridley Scott à Ouarzazate, auquel est venu assister le ministre marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid. En témoigne une photo qui a été reprise par les différents réseaux sociaux, et dans laquelle le ministre pose en costume-cravate entouré de figurants vêtus d’armures, casques et boucliers romains.
 
Le responsable s’était déplacé pour soutenir l’industrie du cinéma alors qu’une explosion accidentelle avait eu lieu auparavant sur ce même tournage, faisant six blessés. Il avait tenu à préciser qu’il ne s’agissait que d’un incident isolé qui « n’affectera pas la destination cinématographique qu’est Ouarzazate ».
 
 
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2024 - 18:01 Festival : Mawazine retrouve Kylie Minogue

Dimanche 19 Mai 2024 - 17:58 Parution Lakrini, une enfance sans pluie






🔴 Top News