L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Fête de la Jeunesse : La nouvelle génération au coeur des priorités


Rédigé par L'Opinion Lundi 21 Août 2023

Sa Majesté le Roi Mohammed VI ambitionne de promouvoir la jeunesse marocaine en lui ouvrant l’accès à l’entrepreneuriat et à une formation professionnelle de qualité.



La jeunesse a toujours été au centre des préoccupations royales. Un sujet qui revient régulièrement dans les discours de SM le Roi Mohammed VI dans lesquels il ne manque pas de rappeler le rôle central qu’elle occupe et la nécessité de l’accompagner dans ses aspirations pour réaliser ses projets et contribuer au développement du Maroc. Ainsi, des mesures en faveur des jeunes sont régulièrement annoncées et mises en œuvre pour une meilleure insertion sur le marché de l’emploi, pour un accompagnement des jeunes entrepreneurs à même de stopper l’hémorragie des compétences. Dans cette optique, une stratégie intégrée dédiée aux jeunes prend forme et parie sur l’avenir d’une jeunesse travailleuse et épanouie dans le respect de ses droits aux études, au travail, à la participation à la vie politique, sociale, culturelle et à l’entrepreneuriat. Centres de formation, de qualification et d’insertion pour jeunes, centres socio-éducatifs, complexes socio-sportifs, espaces de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives, espaces dédiés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, promotion des activités génératrices de revenus, programme d’appui à l’accès au financement des jeunes porteurs de projets, autant de structures et d’initiatives qui consacrent la politique de proximité et l’approche Royale d’un développement humain, inclusif et durable.
 
Une stratégie intégrée dédiée aux jeunes prend forme et parie sur l’avenir d’une jeunesse travailleuse et épanouie
 
Emploi et entrepreneuriat

Destinés à préparer les jeunes pour des lendemains meilleurs, à promouvoir et stimuler leur créativité et à valoriser les potentialités dont ils sont porteurs, ces structures et actions témoignent, sans ambages, du souci permanent du Souverain de demeurer à l’écoute des préoccupations spécifiques et légitimes des jeunes où qu’ils soient et quelles que soient leurs conditions socioéconomiques. Et si les principaux griefs de cette catégorie de la population concerne les opportunités d’emploi, le gouvernement, conformément aux orientations du Souverain, a lancé les deux programmes «Awrach» et «Forsa», qui connaissent un engouement notable.

Le premier ambitionne de créer 250.000 emplois directs dans des chantiers publics temporaires durant les années 2022 et 2023. Mobilisant un montant de 2,25 milliards de dirhams, ce programme devrait bénéficier d’abord aux personnes ayant perdu leurs emplois en raison de la pandémie du Covid-19. Les personnes ayant des difficultés à accéder à l’emploi sont également concernées. La première phase de ce programme a permis de créer 100.000 emplois temporaires.

Le 25 juillet, Awrach 2 a été lancé avec l’objectif d’atteindre, cette année, 150.000 emplois, dont 50.000 postes stables qui s’inscrivent dans le cadre des chantiers de longue durée S’agissant de Forsa, le programme est doté d’une enveloppe de 1,25 milliard de dirhams pour l’année 2023 (deuxième édition). Il comprend un prêt d’honneur allant jusqu’à 100.000 dirhams à taux nul, dont une subvention de 10.000 dirhams pour l’ensemble des projets retenus.

Le déploiement effectif de «Forsa» s’appuie sur la mobilisation des partenaires au niveau des régions notamment les Centres Régionaux d’Investissement (CRI), les organismes de microfinance, et les incubateurs locaux, et le pilotage du programme est assurée par la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) et se conforme aux orientations Royales. A fin juin 2023, 1.400 financements ont été débloqués par les organismes de microcrédits. Durant 2022, 10.000 porteurs de projets ont été accompagnés. 
 
Acquérir les compétences

Bien évidemment, le programme « Intelaka » de soutien et de financement des jeunes entrepreneurs, porteurs de projets, qui est l’illustration parfaite de cette volonté royale d’aller au-devant des besoins des jeunes pour mieux les appuyer dans la réalisation de leurs ambitions, s’ajoute aux initiatives précitées. Un programme dont les effets positifs sont notables, surtout en cette période de crise mondiale.

Selon les données dévoilées lors de la récente réunion du Comité de pilotage du Fonds d’appui au Financement de l’entrepreneuriat (FAFE), le bilan du programme «Intelaka» fait ressortir que les crédits accordés ont totalisé 7,6 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2022, alloués à près de 29.000 bénéficiaires. Aux côtés des initiatives pour encourager l’entreprenariat et l’emploi des jeunes, SM le Roi Mohammed VI tient aussi à promouvoir la formation professionnelle de qualité, et permettant une meilleure insertion professionnelle. Il en est ainsi du projet visant à doter chaque région du Royaume d’une Cité des métiers et compétences (CMC).

En mai 2023, le Souverain a ainsi inauguré la CMC de la région de Rabat-Salé-Kénitra, un établissement de formation professionnelle de nouvelle génération au service de l’excellence et de l’innovation. Il s’agissait de la 4ème Cité des Métiers et des Compétences à ouvrir ses portes pour accueillir les jeunes en formation, après celles de Souss-Massa, l’Oriental et de Laâyoune-Sakia-El Hamra qui ont démarré la formation entre octobre et novembre 2022. Toutes ces réalisations et ces initiatives prouvent l’importance du potentiel mobilisé et les moyens déployés pour avoir une jeunesse marocaine épanouie, et l’engagement constant de SM le Roi Mohammed VI pour promouvoir les compétences et les conditions sociale de cette jeunesse.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News